Pour un radioamateurisme authentique et moderne

dx expédition

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 7

Le Nunavut (signifiant « notre terre ») est un territoire fédéral du Nord du Canada, bordé au sud par le Manitoba et à l’ouest par les Territoires du Nord-Ouest.

Le Nunavut fut administrativement séparé des Territoires du Nord-Ouest pour devenir un territoire autonome le 1er avril 1999, par la Loi sur le Nunavut, ainsi que par la Loi concernant l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut, bien que les frontières aient été établies dès 1993. Il s’agit du 3e territoire canadien par ordre de création, avec une superficie de 2 093 190 km, il est la plus grande entité territoriale du pays mais aussi une des moins peuplées, avec une population de 35 994 habitants en 2016. Sa capitale est Iqaluit. Ce territoire est traditionnellement habité par le peuple autochtone des Inuits.

Si Bruno renouvelait aujourd’hui en 2019 son expédition de 1989, son indicatif ne serait donc plus VE8/FD1JYD ou VE8VC mais deviendrait VY0/F5JYD ou VY0VC.

Car de plus, les radioamateurs qui étaient autorisés en décamétrique en 1989 ont vu leur préfixe FD1 changer en 1993 pour devenir F5, et les préfixes FC1, non autorisés en décamétrique à cette période, rester en F1.

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 6

Carnet de route.

C’est le départ pour KCI il fait 5°C avec beaucoup de vent du nord, et même pas une bouteille de whisky l’alcool est rigoureusement interdit ici. En moins de deux cent mètres l’avion décolle, on se demande comment ? Sur KCI de la boue des cailloux et encore de la boue de la boue. On se sert du « Peak 1 » bien connu des initiés.

Repas du 14 juillet : velouté d’asperges paella avec du thon café avec gâteaux secs aux brisures de chocolat coca cola pain de mie.

Deuxième jour sans avion de ligne ils sont bloqués à Iqualuit la météo est trop mauvaise trop de brouillard. Nous sommes très bien accueillis. Le mauvais temps et surtout l’humidité. Temps magnifique, il n’y a pas de vent incroyable ! Température 2°C il fait un vent terrible.

Nous étudions avec les garde-côtes et Wayne le meilleur point de passage. Wayne nous trouve sympas, il nous préfère à Stéphane Peyron, il arrive mieux à parler avec nous qu’avec Jean Louis Etienne un peu trop sur sa planète. D’après lui nous serons les premiers à aller au Pôle Nord Magnétique depuis Maurice Uguen en 1985.

La neige a cessé de tomber le vent redouble de violence. La toilette se fait rapidement l’eau est trop froide. Le repas sera avalé avec goinfrerie, du beef, du beef, du pain de mie. Atterissage sur une piste digne du Paris Dakar avec le Boeing 737 le pilote dut s’y reprendre en deux fois, au premier passage il voulut se poser sur la route. La mer est entièrement gelée le vent redouble nous avons du mal à progresser. Mal dormi, trop froid dans le sac

Epilogue.

Les Inuits de nos jours se sont occidentalisés à outrance, ils vivent dans des maisons surchauffées avec tout le confort du continent nord-américain subventionné par le gouvernement canadien. Si le chien de traîneau est toujours présent il a été remplacé par le skidoo tout comme l’igloo que l’on ne rencontre que sur les photos.

Coté radio, pratiquement 4.000 qso dans le log et 112 entités DXCC presque exclusivement sur 15 et 20 mètres avec des conditions de trafic modestes et puissance QRP.

Des souvenirs inoubliables ! Les expéditions on les aime aussi pour cela.

Bruno FILIPPI FD1JYD (devenu ensuite F5JYD)

à suivre

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 5

C’est le 13 juillet que la première tentative pour atteindre le PNM fut lancée la météo était favorable mais le créneau relativement court dans le temps. Equipé de façon légère une vingtaine de kilos sur les épaules nous nous élancions cap au sud, la banquise était parfaite, la boussole totalement inutilisable ici, nous naviguions au sextant électronique version pédestre sur SAT NAV utilisé sur les bateaux et avions arctiques. C’est à une vingtaine de kilomètres du but que le 14 juillet nous dûmes déchanter, la banquise qui s’offrait à nous devenait de plus en plus entrecoupée par les eaux et toutes progressions devenaient  difficiles et dangereuses. Nous étions alors en 77°34’N et 102°40’W et c’est de cette position sur la banquise que furent réalisés prés de 500 QSO en ce jour du bicentenaire de la révolution française, le 14 juillet 1989, entre 18 et 21 H GMT sur les 15 et 20 mètres.

Le retour sur KCI se fit rapidement, pressés par une météo changeante, avec beaucoup de regrets de n’avoir pu atteindre le PNM en ce jour anniversaire. Les 16 et 17 juillet une nouvelle tentative avec un itinéraire plus à l’est fut également vouée à l’échec pour les mêmes raisons de banquise trop aléatoire par endroit : trop d’eau et pas assez de glace solide praticable.

Le Pôle Nord Magnétique serait pour une autre fois !

à suivre

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 4

C’est avec plus de 150 Kg d’équipement, de vivres et de matériels radio que le petit bimoteur De Haviland de Kenn Borek Air nous emmena sur King Christian Island (77°48’N 101°40’W), deuxième étape de l’expédition.

KCI, avec son ancienne piste d’atterrissage en terre battue, vestige de l’exploration pétrolifère, son relief désertique quasiment plat et caillouteux et ses plages de sable fin, est un véritable paradis pour les phoques et autres animaux de la banquise, mais pour nous humains c’est le désert apocalyptique total.

Tant bien que mal, notre campement de base fût installé après avoir trouvé un emplacement stable et abrité naturellement. Tout le matériel avait bien supporté le voyage, les choix techniques se révélaient être judicieux et à la mesure de l’investissement. Coté radio, NA43 fut sur l’air et le premier QSO fut DJ7YE Bert de RFA sur 20 mètres à 17H18 GMT le 2 juillet …

La station était composé d’un IC735 de chez ICOM utilisé à puissance réduite afin d’économiser l’énergie disponible une série d’accus cadium nickel résistants aux basses températures, des panneaux solaires fournissant l’énergie électrique très efficaces les jours ensoleillés, peu par grand brouillard. Côté aérien, une verticale tribande de fabrication US. Coté propagation elle fut excellente avec des pile-up mémorables sur les USA et l’Europe, peu avec l’Asie et surtout trois formidables QSO « arctique antarctique » depuis Dumont d’Urville  avec FT4YC.

à suivre

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 3

GO to RESOLUTE Bay. L’endroit où il n’y a pas d’aube.

Vous n’êtes pas au bout du monde mais d’ici vous pouvez le voir.

Située sur la côte sud de  l’île Cornwallis (IOTA NA-09) en 74°42’N et 94°50’W, Resolute Bay doit son nom au H.M.S Resolute, l’un des vaisseaux de l’expédition partie à la recherche de Franklin sous le commandement du capitaine H.T Austin.

Base arctique pour les excursions ou expéditions dans les îles ou vers les pôles, elle est un lieu de passage quasi obligé grâce à la logistique que l’on peut trouver sur place. Les installations de son aéroport et ses services de météo et de communications satellitaires confèrent à Resolute une place de leader dans l’exploration de l’arctique canadien.

Ce fut donc de Resolute Bay (IOTA NA09) que les premiers CQ de VE8/FD1JYD furent lancés  dans un petit shack en bois de 2m² situé à une centaine de mètres du bureau de poste locale. La propagation est bonne sur 15 et 20 mètres avec les cinq continents, les bandes basses inexploitables en cette période de l’année, le 10 mètre étant ouvert de façon très sporadique, les bandes métriques n’ayant pas étaient activées. L’accueil ici fut formidable les coast-guards canadiens, Wayne le boss de la météo ainsi que Terry et Bezal de la High Arctic International se mirent en quatre pour nous aider dans la logistique de l’opération VE8VC.

à suivre

 

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 2

Point moyen du PNM

Le pôle nord magnétique (« PNM ») que beaucoup confondent avec le pôle géographique se trouve dans l’immensité arctique canadienne, plus précisément dans les territoires du Nord Ouest appelé aujourd’hui Nunavut (notre terre) Sa position exacte est assez mal définie puisque sans cesse en mouvement autour d’un point moyen. Il faut réaliser que la position du pôle magnétique pour une année donnée est une position moyenne qui varie quotidiennement. Lorsque le champ magnétique est actif il peut se déplacer de plus de 80 Km sur une trajectoire ovale (elliptique) bien définie. La variation quotidienne  du PNM et sa variation séculaire ont des causes très différentes liées à l’activité solaire et aux particules chargées qu’il émet et qui interagissent avec le champ magnétique terrestre.

Il était en 1831 lors de sa première détermination par l’Anglais James Clark Ross en 70° 53’N et 97° 46’W approximativement. Quelques 70 ans plus tard le second visiteur du pôle magnétique sera l’explorateur Norvégien Roald Amundsen qui en déterminera son emplacement en 70°31’N et 96°34’W  (avril 1904). En  1989 son point moyen calculé le situe en 77°24’N et 103°W au sud de King Christian Island (« KCI ») en pleine zone marine prise par les glaces une grosse partie de l’année.

Année Observateurs Position (année)
1947 Serson et Clark 73.9° N, 100.9° W (1948.0)
1962 Loomer et Dawson 75.1° N, 100.8 °W (1962.5)
1973 Niblett et Charbonu 76.0° N, 100.6° W (1973.5)
1984 Newitt et Niblett 77.0° N, 102.3° W (1983.9)
1994 Newitt et Barton 78.3 °N, 104.0° W (1994.0)
1999, 2001 Newitt, McKee, Mandea, Orgeval 81.3° N, 110.8° W (2001.0

à suivre

 

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 1

Expédition vers le Pôle Nord Magnétique et King Christian Island

Trajet typique du PNM une journée où le champ magnétique est actif

On rencontre sur les cartes géographiques canadiennes un élément qui ne figure sur aucune autre carte nationale : le Pôle Nord Magnétique (PNM).

C’est vers ce pôle qu’une boussole oriente un voyageur quel que soit son point de départ.

Dès aout 1988 dans l’avion qui me ramenait de Québec après un long séjour au Canada l’envie d’y repartir se fit ressentir. De plus pour nous Français l’année 1989 synonyme du bicentenaire de la révolution avait un goût de « spécial », un goût de grand coup où il fallait combiner voyage radio et exploit. Rapidement deux projets se dessinèrent, un dans la région du Saguenay avec pour toile de fond les baleines et bélougas, l’autre dans l’arctique canadien et ses grands espaces difficilement accessibles. Le second projet prit rapidement le dessus et une opération expédition vers le Pôle Nord Magnétique fut envisagée. Beaucoup de travail d’approche, de courriers, d’appels téléphoniques, de littérature arctique, de documentations techniques et même d’entraînement au froid pendant pratiquement 10 mois pour un projet dont le but final était d’émettre depuis le pôle magnétique le 14 juillet 1989.

Livré en vrac voici les quelques pistes principales explorées durant la préparation :

  • Nourriture lyophilisée
  • Equipement grand froid Gore Tex et fibre pôlaire
  • Bivouac tente isolée réchaud au pétrole
  • Transport aérien
  • Licence autorisation droits divers
  • Contacts et conseils F6CIU  High Arctic International à Résolute bay
  • Energie électrique panneaux solaires accu CD NI
  • Equipements électroniques radio navigation localisation vidéo photo
  • Financement sponsoring

Au final en juin nous étions pratiquement « OK » les doutes qui subsistaient étant liés à des éléments événements extérieurs indépendants de notre volonté (dirons-nous).

à suivre

DxPédition ZL8R Kermadec

Gaby F5PSI vient de nous transmettre le lien pour découvrir cette vidéo de 46 minutes consacrée à l’expédition de 2006 sur l’île Raoul, réserve naturelle dépendant d’une des entités DX les plus recherchées au monde, ZL8 Kermadec. Les références de l’île sont CQ Zone 32, ITU Zone 60 et IOTA OC-039. Cette vidéo a été réalisée et produite par James Brooks, 9V1YC, auteur de bien d’autres documents de la même qualité.

Séparée de la Nouvelle-Zélande par plus de 1000 km et située à la jonction de deux plaques continentales opposées, la chaîne d’îles Kermadec est l’une des régions du monde les plus sismiques. L’île de Raoul, située à son extrémité nord, abrite un grand volcan qui est entré en éruption violente sans avertissement le 17 mars 2006.

Six mois plus tard, sous la supervision étroite du ministère néo-zélandais de la Conservation, l’équipe DXpédition de « Microlite Penguins » se voyait offrir une occasion unique d’explorer Raoul Island et d’activer cette entité si rarement activée sur les ondes, Kermadec.

La vidéo est réalisée de manière professionnelle, présentant les diverses étapes, depuis les annonces sur la télévison néo-zélandaise, en passant par le voyage à bord du célèbre « R/V Braveheart » ayant servi au transport d’autres expés (une équipe de marins soudée autour de son « commandant » Matt Jolly), le déchargement du matériel, jusqu’à l’installation et bien sûr le déroulement du trafic, puis le démontage et rechargement. On remarquera aussi la station météo de l’île et aussi la présence imposée du responsable du programme gouvernemental sur la bio-diversité, Jim Livingstone, du Département de la Conservation, démontrant l’intérêt de ce pays pour le respect de son environnement.

L’expédition s’est déroulée du 10 au 18 octobre 2006 et l’équipe était composée de 8 opérateurs, K9Z0, 9V1YC, EI6FR, N0TT, N6MZ, HB9ASZ, VK6DXI, W7EW. Ils ont réalisé près de 40.000 QSO avec de simples dipôles filaires accrochés dans les arbres

Wanted 3YOZ Bouvet Island

3Y0Z – Bouvet Island DXpedition

expédition radioamateur fin janvier / mi-février 2018

QSL manager N2OO Bob (New-Jersey)

L’île Bouvet est la seconde entité la plus recherchée au monde par les radioamateurs. Elle est classée dans le continent africain, les références pour les radioamateurs sont « zone WAZ 38 » (zone radioamateur) et  « zone UIT 67 ». Le QTH Locator est JD15qo.

L’île Bouvet fut découverte en 1739 par le navigateur français Jean-Baptiste Lozier Bouvet et devint une possession norvégienne en 1927. C’est une contrée froide, isolée, inhabitée et rarement visitée par l’homme, considérée comme “l’endroit le plus éloigné de tout sur terre“.

Elle est située dans le sud de l’océan atlantique à 2.519 kilomètres au sud-sud-ouest du cap de Bonne-Espérance, à la limite nord de la plaque antarctique.

Elle est le produit d’une éruption volcanique survenue il y a environ 4000 ans avant notre ère, et recouverte à plus de 90% de glace et entourée de rochers et de petites îles.

Sa superficie est de 49km², et son littoral mesure 29,6 km. Ses coordonnées sont Latitude 54°25’17’’ Sud et Longitude 3°22’04’’ Est.

Les 20 membres de l’équipe sont actuellement à bord du « M/V Betanzos » qui les emmène vers l’île. Une première station est déjà active sur le bateau, avec l’indicatif 3G9A/mm (j’ai eu la chance de les contacter ce dimanche 21 janvier sur 20m en CW, inutile de préciser que la grande foule était déjà au rendez-vous).

Visitez le site de l’expédition , il est très bien réalisé, avec des fonctionnalités inédites comme notamment le suivi de leur itinéraire, coordonnées GPS, quasiment en temps réel.

En ce qui concerne le trafic dans le mode FT8 (qui ne sera pas un mode « prioritaire » comme l’indiquent les opérateurs de l’expédition, mais utilisé en cas de besoin), et pour ne gêner ni la communauté des radioamateurs qui chercheront à réaliser le contact, ni les opérateurs eux-mêmes, il est plus que judicieux de prendre connaissance des recommandations du team sur les procédures à suivre.

Vous les découvrirez en vous rendant sur le site, et dans le menu « The DXpedition » choisir le sous-menu « Band Plan/Frequencies » et en bas de l’article, en-dessous du plan de bande, vous trouverez les « 10 étapes sur la façon de contacter 3Y0Z en FT8 ». Bon c’est en anglais, nous n’avons pas eu le temps de traduire, mais vous devriez comprendre sans trop de difficultés. Si besoin d’aide, contactez-nous et nous vous mettrons en rapport avec un de nos rédacteurs en mesure de vous aider, par mail ou par téléphone.

Sur la route vers Bouvet

23 janvier : anniversaire EY8MM Nodir

TX5EG épilogue

Épilogue : Même si nous avons connu des moments difficiles : mauvaise propagation, QRM local ; tous les OM’s et accompagnateurs ont pu profiter de cet endroit magique : la Polynésie Française.

A retenir les beaux pile-up avec les JA, les US, et l’Europe.

A retenir aussi les plongées au milieu des raies manta, des requins pointes noires, sans oublier les barbecues langoustes sur les motus, les tours des îles en pirogue. A AHE, la pêche dans le lagon et l’extraordinaire ballade dans sa forêt primaire nous ont comblés. Parlons aussi de notre rencontre avec la civilisation Mao’i, le sublime Marae de Taputapuatea de Raiatea, les fêtes de Heiva avec ces spectacles de danses traditionnelles à HUAHINE, sans compter le superbe musée de la civilisation à Tahiti.

Et je ne pouvais pas terminer cet épilogue sans une pensée nostalgique des belles rencontres que nous avons eu avec les Polynésiens, au marché, à la pêche, dans les pensions de familles déjà citées, ainsi qu’au travers les nombreuses excursions que nous avons eu le plaisir de faire, toujours accompagnés du sourire Tahitien.

Une pensée toute particulière pour notre sublime sortie sur île de  TAHUATA, la petite île sœur de HIVA OA aux Marquises, où nous avons été en bénitier de pêche par une mer bien formée, pour y passer une délicieuse journée hors du temps…

Une pensée à tous les OM’s contactés et à tous ceux qui nous ont appelés en vain. Pour finir, un grand merci à mon XYL Joëlle qui a tout fait pour faciliter cette expédition, pour le plus grand bonheur de tous !

Didier F6BCW ex FO8EG (1973/1975) ex TX5EG (1 mois ½ en 2012) et à nouveau TX5EG (3 mois en 2017).  Mauruuru et maïtai.

TX5EG épisode 4

Vacances’Pédition  TX5EG  2017  – Une aventure à 25233 QSO

Informations générales :

TX5EG n’a aucun sponsor ni mécène, 100% des frais financiers sont supportés par les participants, tous les matériels sont personnels, les antennes ont été spécialement fabriquées et mises au point par les participants.

Nous remercions le CDXC pour le prêt des filtres de bandes, FO5QS Patrick de Huahine pour son aide et le prêt d’un transceiver, et FO5QB pour le prêt de 150 mètres de coaxial et d’un mât télescopique de 12m.

Nous remercions la pension Raita de AHE pour son accueil, la mise à disposition d’un magnifique faré poté pour la radio, pour leur gentillesse et la qualité du site. Cet endroit n’est malheureusement pas propice à la réception des faibles signaux tant le QRM d’origine électrique y est important.

Nous remercions la pension Ariitere de Huahine pour son accueil et pour la location de la maison en bord du platier au nord de l’île. Cette maison est devenue un très bon shack radio avec 5000m² de champ d’antennes directement au bord de l’océan Pacifique. Nous recommandons cette pension pour d’éventuelles DX’PEDITION. Prévoyez de grandes longueurs de coaxial, le platier est à près de 100m du shack.

Nous remercions Tania propriétaire de la pension KANAHAU à Hiva Oa pour l’exceptionnel accueil qu’elle nous a réservé. Nous avons investi tout son terrain avec des antennes. Cela fait plusieurs DX’PEDITION qu’elle accueille. Nous recommandons tout particulièrement ce site pour vos prochaines expéditions aux Marquises. Attention le terrain n’est pas destiné à de grandes antennes, mais il domine l’océan Pacifique de ses 74 m d’altitude. Aucun bruit parasite local n’a été gênant pour cette expédition. Prévoir un bon ampli wifi pour relayer l’internet jusqu’à la station.

Nous remercions Bernard et Joëlle de Moorea qui nous ont loué la petite maison au bord du lagon à l’Ouest de Moorea (Haapiti). Leur accueil et leur gentillesse nous ont aidés à surmonter les grosses difficultés que nous avons eu à cause du mauvais WX. Si ce site est propice à la radio avec le lagon sous nos pieds, le QRM local chaque soir fut vraiment un handicap dans notre trafic. Merci à Bernard, qui nous a emmenés avec son bateau à la rencontre des baleines, nous avons navigué à 100m d’elles une heure durant.

TX5EG épisode 3

Vacances’Pédition  TX5EG  2017  – Une aventure à 25233 QSO

Île de HUAHINE (Archipel des Îles Sous le Vent) – OC067 – 30 juin / 17 juillet. (6 opérateurs)

Bonne écoute sans QRM local, mais toujours aucun d’accès internet, par contre quelques ennuis avec un ampli qui a QRT le 4  juillet. Nous avons alors dû trafiquer avec une seule station jusqu’au 17 juillet au matin, ce qui a ralenti beaucoup le trafic. Nous avons réalisé 8970 QSO.

Île de HIVA OA – (Archipel des Marquises) – OC027  –  30 juillet au 6 août (4 opérateurs)

Excellentes conditions d’écoute, faible niveau de bruit sur toutes les bandes. La propagation a été très bonne durant 2 jours (suite à une forte et subite activité solaire), faible 2 jours, et mauvaise le reste du temps. Nous avons opéré avec 2 stations complètes grâce à Dave K3EL qui a apporté avec lui son K3S et un ampli. Grâce à l’accès internet, pour la 1ère  fois depuis les Marquises, TX5EG a opéré en mode FT8, avec plus de 260 QSO réalisés dans ce mode expérimental et intéressant. Nous avons réalisé 6019 QSO en 6 jours de trafic.

Ile de MOOREA (Archipel des Îles du Vent) – OC046 – 17 août au  6 sept. (2 opérateurs)

Installation réduite, une seule station K3 et ampli 500W, 4 antennes GP sur le lagon (activité de 80 à 15m).  Chaque soir, de 03h30 à 06h00 UTC, un QRM électrique empêche tout trafic. Nous avons subi une forte tempête durant 10 jours, très fortes pluies et fort vent. Les rafales de vent à 90 km/h ont cassé nos antennes. Nous avons été obligé d’arrêter le trafic 2 jours avant de remonter 3 antennes, du 40 au 15 m. Impossible de remettre l’antenne 80m. En dehors du QRM électrique, bonne écoute, et grâce à l’accès internet nous avons pu réaliser 1253 QSO en FT8, première activation de Moorea dans ce mode. 4377 QSO réalisés.

TX5EG épisode 2

Vacances’Pédition  TX5EG  2017  – Une aventure à 25233 QSO

La radio : Les très mauvaises conditions de propagation se sont confirmées tout au long du trafic radio. Durant les 4 IOTA que nous avons activés, les ouvertures vers l’Europe ont été rares et difficiles. Même le trafic avec l’Amérique est resté compliqué. Nous n’avons pu activer la radio seulement 12h sur 24h car toutes les bandes étaient pratiquement fermées entre 12h00 et 24h00 UTC. En compensation, cela nous a laissé beaucoup de temps libre pour profiter pleinement des atouts de la Polynésie.

2 stations K3 et amplis de 500W, antennes dipôle 80m, 2 él GP 40m, 2 él GP 30m, Quad 20/17/15m, et deux antennes sloper 2 él 40 et 30m. Le tout avec des cannes en fibre de verre télescopiques. Progiciel N1MM.

Atoll de AHE (Archipel des Tuamotu) –  OC131 – 12 au 19 juin. (5 opérateurs)

Nous étions sans aucun accès Internet avec des conditions de réception extrêmement difficiles, un niveau de QRM local de S7 à S9+ sur toutes les bandes, le brouillage avait pour origine 3 sources :

  • le système d’énergie 230V panneaux solaires et onduleurs de la pension de famille qui nous logeait
  • un relais télecom puissant à 100m de notre site
  • autres sources multiples non identifiées.

En conclusion, 5867  QSO dans des conditions très compliquées à la réception.

TX5EG épisode 1

Vacances’Pédition  TX5EG  2017  – Une aventure à 25233 QSO

Préambule : Il y a presque 3 ans, l’idée d’organiser une petite expédition radio en Polynésie Française me « titillait » et j’en ai parlé aux copains de F6KJS, le RC de Montceau Les Mines. Très rapidement 3 OM’s décidèrent de me faire confiance et de me suivre dans cette aventure (Serge F6IPT, Pascal F1MNQ et Pierre F1TCV). Il ne s’agissait pas de faire que de la radio, mais de marier le DX’P avec des vacances hors du commun. Par la suite, 3 Om’s nous ont rejoint, Dominique F6DTZ, Stéphane F5UOW et Dave K3EL.

Le choix s’est porté sur 4 expéditions différentes entrecoupées de périodes de repos afin de pleinement profiter du lagon, de la culture Polynésienne, des magnifiques randonnées et des superbes ballades en mer.

Cette idée a eu 2 avantages :

  1. Permettre à chaque OM de participer à une ou plusieurs expéditions radio différentes selon son choix.
  2. Ouvrir ce voyage aux épouses, compagnes, famille et amis qui ont pu nous accompagner et profiter  de ce périple au Pacifique Sud.

Le choix a été fait de ne pas être sponsorisé, et de financer l’intégralité de l’expédition par nos propres deniers. Le challenge était aussi de ne pas alourdir le bilan kérosène et CO2 dont souffre beaucoup notre belle Terre. Nous avons souhaité ne pas dépasser le poids des bagages en franchise sur le vol Air Tahiti Nui. Nous avons donc construit toutes nos antennes du type léger et efficace.

Il fut décidé d’activer 4 îles et 2 DXCC  FO Polynésie Française et les Marquises FO-M. Le choix des îles s’est porté sur l’atoll de AHE OC131 au Nord des Tuamotu, l’île de HUAHINE OC067 aux îles Sous le Vent, HIVA OA OC027 aux Marquises, et MOOREA OC046, l’île sœur de Tahiti aux Îles du Vent. Au-delà de ces 4 îles « radio », le principe de « Vacances’Pédition » nous a permis de visiter 10 îles différentes (dont 3 en bateau) au cours de notre périple et de bien profiter de notre aventure.

TX5EG c’est fini…

Petit bilan Moorea

Nous avons fait un peu plus de 4000 contacts, verdict  après avoir envoyé le solde de nos carnets de trafic informatisés à Serge F6IPT, qui fait les synthèses.

Résultats intéressant au niveau de la diversité du trafic, en plus des modes CW et TTY, comme aux Marquises, nous avons intégré le FT8 avec pas loin de 1200 contacts dans ce mode numérique. Pas de SSB.

Diversité du trafic correct, mais moins de contacts avec l’Europe que depuis les Marquises.

Installation de la station impeccable, directement dans notre habitat.

Installation des antennes directement dans le lagon très satisfaisants pour tirer profit d’un maximum de performance.

Installation de la quad rendue impossible suite à son encombrement dans un emplacement inadapté, prise au vent trop importante. Du coup nous avons été obligé de fabriquer de nouvelles antennes à la place de la quad.

Conditions météo déplorable, 10 jours de fort vent avec des rafales à 90km/h, 8 jours de pluie forte et ininterrompue, 2 casses d’antennes, dont une que l’on n’a jamais réinstallée, (l’antenne 80m en L inversé), d’où perte estimée de 300 contacts environ.

Brouillage d’origine électrique exécrable, chaque soir environ deux heures de parasites rendant impossible tout trafic, c’était juste durant la période d’ouverture potentielle de l’Europe, de 17h45 à 19h45 (03h45/05h45 UTC). Ce brouillage d’origine sans doute domestique a été présent 16 jours sur 20 jours de trafic. Si on se base sur la moyenne des contacts réalisés les 4 soirs sans brouillage, nous avons perdu environ 16 fois 75 QSO, soit 1200 contacts en perte sèche.

Nous démontons tout mercredi, en valise le soir et départ jeudi.

73 QRO des survivants de l’expédition,

Pierre F1TCV, Didier F6BCW, Nico accompagnateur

TX5EG sur l’île de Huahine OC067

29 juin au 17 juillet : Ile de Huahine « OC067 » – Îles Sous le Vent (Leeward Island). Opérateurs : F6BCW, F6DTZ, F6IPT, F5UOW, F1MNQ, F1TCV

Equipements radio : K3/KPA500/KAT500/P3, K3/JUMA PA1000/P3, FT757GXII, TS440S (prêt FO5QS) et Filtres de bande (prêt CDXC).

Antennes :

  • Antennes home-made en fil. Mâts télescopiques en fibre de verre.
  • Dipôle 80m, Verticale 40m/2él. en phase, Verticale 30m/2él en phase,
  • Quad 20/17/15/12m 1él, Sloper 40m/2él en phase, Sloper 30m/2él en phase.

Fréquences :

  • CW 3527 – 7027 – 10117 ou 10127 – 14027 – 18077 – 21027 – 24907
  • SSB 3777 – 7127 –– 14127 et 14227 – 18127 – 21227 et 21277 – 24927
  • RTTY et PSK sur les bandes dédiées à ces modes.

Orientation du trafic :

  • CW 65% Split 1 to 10
  • SSB 25% Split 5 to 15
  • RTTY/PSK 10%

QSL : Direct via F6BCW avec ESA/2US$ ou 2€ (adresse juin 2017), bureau ou eQSL.

Prochaine activation :

29 juillet au 6 août : Île de Hiva Oa « OC027 » – Îles Marquises – Marquesas Island. Opérateurs F6BCW – F6DTZ – F1TCV – K3EL

 

Country Tour Portugal 2017

Nul besoin d’un énorme budget, d’énormes moyens pour vivre une aventure radioamateur. Mady et Christian ON3PCB sont partis voilà 2 semaines pour passer l’hiver au Portugal. Voilà déjà plusieurs mois qu’ils ont ce beau projet. Le camping car est donc aménagé pour avoir une station radio opérationnelle, avoir une connexion internet partout où ils seront et nous allons les suivre dans leur périple et surtout essayer de les contacter avec l’indicatif CS7/ON3PCB…

Novembre

  • 21 Dernier préparatifs
  • 22 Au revoir à tous
  • 23 départ de Namur
  • 24 Cambrai
  • 25 Tours
  • 26 Verinnes
  • 27 La Rochelle
  • 28 San Sebastien
  • 29 Santander
  • 30 Cabarneco et Navia

Décembre

  • 01 Saint Jacques de Compostelle
  • 04 Calle Caiero – Vila Nova de Cerviera
  • 05 Vila Nova de Cerviera – Porto
  • 06 Visite de Porto en intégral et en VELO
  • 07 Porto – Esmoriz

K1N on the air

K1N

Depuis cette nuit vers 1h00 UTC l’expédition vers Navassa émet. Ils étaient 7.023 MHz et 14.025 MHz en CW. Depuis 32 ans c’est le DXCC le plus recherché et il n’avait pas été activé depuis 22 ans.

Visitez leur site, vous y verrez de magnifiques photo, et vous serez au courant des dernières informations

Trafic 9N7CJ

F3CJ-02A la demande de Joël cet après midi, sur 20m, F5PSI a constitué une liste d’OM français qui entendaient Joël, qui souhaitait donner la priorité à la France pour quelques minutes. C’est ainsi que F8KGS, F4HDR, F5PEZ, F5IDJ, F4CMI, F4EHS, F1MFN, F5MTB, F2VX, F4BVO ont pu, presque tous, établir le contact.

F5PSI recevait 9N7CJ 33/46 au mieux. Joël a 100 watts maxi dans une verticale. La propagation ne nous aide pas malheureusement, mais ne désespérons pas, ça ira mieux dans les prochains jours, voir le tableau des vacations sur ce site

Vous avez tous le bonjour de F5PSI Gaby

Confirmation par mail ce matin ils sont dans le log de 9N7CJ

Fk8cp f5psi f5ade f5jfu f5emg f2dx f5sn f6fmx f5uay f1rhs tk5ih f5beg f4emg f8dkg f6arc f6fng f6cam f8asg f4fta f4hec f4eug f4hdr f5pez f5idj f5ehs. Ces stations ont été contactées avec des reports de 33 à 57 pour certain. Propagation assez difficile, ne désespérez pas, la persévérance est la meilleure alliée.

Planning 9N7CJ

F3CJ-QSL

Joël activera la station pendant 2 périodes : du 25 septembre au 6 octobre et du 21 octobre au 4 novembre. Entre le 7 et le 20 octobre pas de trafic radio, place à l’escalade. Lors de ses vacations radio, voici les horaires selon les jours de la semaine.  Merci à F5PSI pour l’information et pilote radio pour 9N7CJ.

.

Jours de la semaine Heure locale Népal Heure locale France Heure UTC
Lundi 9h à 12h ....

.

.

moins 3h45 en été

et moins 4h45 en hiver (à partir du 26 octobre)

....

.

.

moins 5h45

Mardi 16h à 18h
Mercredi 14h à 18h
Jeudi 12h à 17h
Vendredi 10h30 à 16h
Samedi 9h30 à 14h
Dimanche 9h à 12h

F3CJ au Népal 2014-25

F3CJblog

Articles publiées entre le 7 juin et le 13 juin

  • Période de pratique de l alpinisme au NEPAL.
  • Rappel des dates du sejour au NEPAL
  • Système géolocalisation
  • Consultation médicales pourquoi, pour qui ?
  • Qui pratique cette consultation ?
  • A qui conseiller cette consultation ?
  • Exemples courses d’acclimatation en altitude
  • La méthode Q.Q.O.Q.C.C.P
    un outil d’analyse simple et performant
  • NAMASTE = Bonjour – Bienvenue
  • Permis de conduire de Yake
  • NEPAL F3CJ 9N7 ??
  • Le NEPAL.
  • Partir en expedition
  • Les sherpas
  • FAUT PAS RÊVER AU NÉPAL sur FR3

F3CJ au Népal 2014-24

F3CJblog

Les nouveaux articles de la semaine :

  • GESTION de mon trafic radio depuis KATHMANDU
  • Rappel du projet montagne : Tour du Manaslu.
  • Renversant Non ??
  • Les plus hauts sommets au NEPAL.
  • Climat du NEPAL.

 

F3CJ au Nepal 2014-21

Après le Mont Blanc en France, le Manaslu dans l’Himalaya

Le blog a été ouvert le 7 mai,  voici les articles parus depuis le 7 mais et toutes les semaines les titres des articles de son blog  ou directement sur la page dédiée

 

DX de la semaine 2014-17

Bannière DX

A voir sur le site AT communication

Date Participants Lieu
22/04 au 01/05 7P8YY Lesotho
22/04 au 01/05 7P8MH Lesotho
22/04 au 01/05 7P8CF – 7P8RL- 7P8JR – 7P8CP – 7P8RJ Lesotho
22/04 au 2/05 7P8AP Lesotho
24 au 30 SV9/OH1VR Crete Island
25/04 au 01/05 TK/IW5ELA Corsica Island
27/04 au 5/05 JD1BLY Chichi Jima Island (IOTA AS-031) , Ogasawara Islands
29/04 au 7/05 T88ST Palau

FT5ZM dans les startings blocks

ft5zmCOMMUNIQUÉ DE PRESSE – FT5ZM

L’Île d’Amsterdam DXpedition est dans les temps. Tout l’équipement que l’équipe de l’Île d’Amsterdam DXpedition a expédié en Nouvelle-Zélande est maintenant à bord du MV Braveheart. Tous les documents sur les inspections sanitaires, des inspections de la coque, la certification de dératisation et l’habilitation de bio-sécurité  ont été complétés.

Le navire sera chargé pour son voyage en Australie le 23 décembre. Le 24 décembre, des produits alimentaires frais pour le voyage initial seront emmenés à bord. L’équipage célébrera le Jour de Noël à la maison avec leurs familles et ensuite le 26 décembre à 14h00 heure locale, pendant la marée haute, le navire voguera pour Fremantle en Australie.

Le Braveheart naviguera autour du cap Nord, de l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande, à travers la Mer de Tasman, à travers la Grande Baie australienne et en haut la côte ouest de l’Australie vers le port de Fremantle. Des dispositions supplémentaires seront prises à bord en Australie et le navire sera ravitaillé en combustible pour le voyage à l’Île d’Amsterdam et son retour.

Les membres de l’équipe FT5ZM  commenceront à arriver à Fremantle le 9 janvier. Il y aura des réunions,  des toasts et des achats. Nos bons amis VK6 ont acquis quelques provisions supplémentaires pour nous et les prendrons à bord. L’équipe montera à bord du Braveheart le 14 janvier, et configurera notre station mobile maritime pour naviguer vers l’Île d’Amsterdam le 15 janvier.

Vous recevrez probablement de nos nouvelles  avant que nous ne quittions nos pays respectifs et que nous nous envolerons vers l’Australie. Cependant, comme toujours, nous remercions les radioamateurs et la communauté DX pour son support et pour l’intérêt qu’ils nous portent.

Rendez vous sur notre site Web pour les dernières nouvelles et les mises à jour. Nous n’avons pas encore atteint l’équilibre financier, mais avec votre soutien nous en sommes proche.

Ralph – K0IR

DX de la semaine 40

Bannière DX

Lire les articles directement sur le site AT Communication

Date Participants Lieu
Tout le mois YJ9HP Vanuatu
Tout le mois H44HP Solomon Island
Tout le mois OA4TT OA4/K6ZH – OA4/N7CW Pérou
Tout le mois EA6/G4MKP Mellorca Island – Balearic Islands
jusqu’au 11 YJ0AU – YJ0CJ – YJ0TE – YJ0ZS Iririki Island
jusque mars 2014 ZS7V – ZS7HPM Sanae Base – Antarctica
jusque sept. 2015 FW5JJ Wallis Island
1 au 10 Aitana DX Group Nicaragua
2 au 5 9N2YY Nepal
2 au 14 TX5D Raivaae Island IOTA OC-114
2 au 14 TX5D Austral Island
5 au 20 A52YB Bhutan
6 au 10 A52YY Nbhutan

DX de la semaine 39

Bannière DXConsulter le site des annonces DX

Date Participants Lieu
20 au 21 9V1/JS6RRR et 9V1/JR3CNQ Singapore
20 au 23 JW/DL2JRM JW/DO6XX Svalbard Island
21 au 23 9M2/JS6RRR – 9M2/JR3CNQ Malaysia
21/10 au 3/11 VP9/AG2AA Bermuda
21 au 29 PJ4/G3TXF Bonaire Island
24 au 28 XU7AEU Cambodia
24/9 au 1/10 V31WI Belize
24/9 au 16/11 5X1NH Ouganda
25 au 28 SV8/RD8X Santorini Island
26 au 30 VP9/ K3GP, WV3S, ND8L Bermudes
28 au 30 SV8/RD8X Paros
28 au 29 IS0/YL7A pour le CQWW DX RTTY Sardinia Island
29 4S7JG Sri Lanka
30/9 au 20/10 SV9/RD8X Crete Island
ZD8Z Ascension
fin du mois AC8/G8OFQ Isabella et Galapagos Island
jusque mars 2014 ZS7V – ZS7HPM Sanae Base – Antarctica
Pour 2 ans FW5JJ Wallis Island
Traduction
Abonnements

Bulletin F8URC

WHRO News Letter

Calendrier 2019

Toutes les activités, réunions, salons, concours de l’année 2019 à télécharger

Calendrier URC 2019

Mémento licence HAREC

Edition 2017

Commander ICI

Archives
Catégories
Partenariat

Nous recommandons ces sociétés, le meilleur accueil vous sera réservé et réduction pour les membres de l’URC