Pour un radioamateurisme authentique et moderne

SWL

50 MHz, utilisons le, le 13 juin 2019

Voici un message du groupe du 6m. Excellente initiative qui a le soutien de WHRO et de l’URC

Important

Cette année la conférence mondiale CMR-19 doit statuer sur un point à l’ordre du jour au sujet de la bande des 50 MHz en région 1 (Europe, Afrique, Russie). Une des administrations nationales des télécommunications qui soutient activement la proposition est la République tchèque, malheureusement, d’autres administrations s’y opposent activement.

Pour recueillir des preuves solides du niveau élevé d’activité amateur au sein du groupe, et en même temps pour démontrer que les amateurs peuvent coexister avec d’autres utilisateurs du groupe, y compris les militaires, l’IARU appuie un essai d’activité à la mi-juin. L’événement est géré par la société nationale de radio tchèque, en conjonction avec leur régulateur, il y a une partie activité normale et une partie concours. Le gouvernement et les utilisateurs professionnels assureront la surveillance (et certains transmettront également), il est donc important que nous fassions bonne figure. Rappelez-vous, en passant, que si vous entendez des stations non amateur, vous devez vous assurer de ne pas leur causer d’interférence. Tous les détails de l’événement sont disponibles ici : https://www.iaru-r1.org/index.php/vhfuhsshf/1854-czech-pohotovostni-test

A retenir :
Date : Jeudi 13 juin 2019
Heures : 07:30 – 09:00 UTC et 11:00 – 12:30 UTC.

Pendant ces deux périodes, il doit y avoir le plus d’activité possible sur la bande, de préférence en respectant la limite de puissance tchèque de 25 W ERP. Peu importe que la bande soit ouverte ou non, transmettez simplement, en utilisant tous les modes SSB, CW, Digital, ou les trois. Il n’est pas essentiel que vous soumettiez une participation au concours, bien que ce serait apprécié, mais l’IARU aimerait recevoir le plus de logs possibles (concours ou non) avant le 15 juin pour fournir des preuves solides qui peuvent être utilisées lors de la CMR-19.

C’est votre chance de faire quelque chose pour aider la communauté de 50 MHz en Europe et au-delà. Je serai sur la bande, j’espère que vous le serez aussi.

73 Chris G4IFX
président
UK Six Metre Group

 

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 7

Le Nunavut (signifiant « notre terre ») est un territoire fédéral du Nord du Canada, bordé au sud par le Manitoba et à l’ouest par les Territoires du Nord-Ouest.

Le Nunavut fut administrativement séparé des Territoires du Nord-Ouest pour devenir un territoire autonome le 1er avril 1999, par la Loi sur le Nunavut, ainsi que par la Loi concernant l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut, bien que les frontières aient été établies dès 1993. Il s’agit du 3e territoire canadien par ordre de création, avec une superficie de 2 093 190 km, il est la plus grande entité territoriale du pays mais aussi une des moins peuplées, avec une population de 35 994 habitants en 2016. Sa capitale est Iqaluit. Ce territoire est traditionnellement habité par le peuple autochtone des Inuits.

Si Bruno renouvelait aujourd’hui en 2019 son expédition de 1989, son indicatif ne serait donc plus VE8/FD1JYD ou VE8VC mais deviendrait VY0/F5JYD ou VY0VC.

Car de plus, les radioamateurs qui étaient autorisés en décamétrique en 1989 ont vu leur préfixe FD1 changer en 1993 pour devenir F5, et les préfixes FC1, non autorisés en décamétrique à cette période, rester en F1.

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 6

Carnet de route.

C’est le départ pour KCI il fait 5°C avec beaucoup de vent du nord, et même pas une bouteille de whisky l’alcool est rigoureusement interdit ici. En moins de deux cent mètres l’avion décolle, on se demande comment ? Sur KCI de la boue des cailloux et encore de la boue de la boue. On se sert du « Peak 1 » bien connu des initiés.

Repas du 14 juillet : velouté d’asperges paella avec du thon café avec gâteaux secs aux brisures de chocolat coca cola pain de mie.

Deuxième jour sans avion de ligne ils sont bloqués à Iqualuit la météo est trop mauvaise trop de brouillard. Nous sommes très bien accueillis. Le mauvais temps et surtout l’humidité. Temps magnifique, il n’y a pas de vent incroyable ! Température 2°C il fait un vent terrible.

Nous étudions avec les garde-côtes et Wayne le meilleur point de passage. Wayne nous trouve sympas, il nous préfère à Stéphane Peyron, il arrive mieux à parler avec nous qu’avec Jean Louis Etienne un peu trop sur sa planète. D’après lui nous serons les premiers à aller au Pôle Nord Magnétique depuis Maurice Uguen en 1985.

La neige a cessé de tomber le vent redouble de violence. La toilette se fait rapidement l’eau est trop froide. Le repas sera avalé avec goinfrerie, du beef, du beef, du pain de mie. Atterissage sur une piste digne du Paris Dakar avec le Boeing 737 le pilote dut s’y reprendre en deux fois, au premier passage il voulut se poser sur la route. La mer est entièrement gelée le vent redouble nous avons du mal à progresser. Mal dormi, trop froid dans le sac

Epilogue.

Les Inuits de nos jours se sont occidentalisés à outrance, ils vivent dans des maisons surchauffées avec tout le confort du continent nord-américain subventionné par le gouvernement canadien. Si le chien de traîneau est toujours présent il a été remplacé par le skidoo tout comme l’igloo que l’on ne rencontre que sur les photos.

Coté radio, pratiquement 4.000 qso dans le log et 112 entités DXCC presque exclusivement sur 15 et 20 mètres avec des conditions de trafic modestes et puissance QRP.

Des souvenirs inoubliables ! Les expéditions on les aime aussi pour cela.

Bruno FILIPPI FD1JYD (devenu ensuite F5JYD)

à suivre

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 5

C’est le 13 juillet que la première tentative pour atteindre le PNM fut lancée la météo était favorable mais le créneau relativement court dans le temps. Equipé de façon légère une vingtaine de kilos sur les épaules nous nous élancions cap au sud, la banquise était parfaite, la boussole totalement inutilisable ici, nous naviguions au sextant électronique version pédestre sur SAT NAV utilisé sur les bateaux et avions arctiques. C’est à une vingtaine de kilomètres du but que le 14 juillet nous dûmes déchanter, la banquise qui s’offrait à nous devenait de plus en plus entrecoupée par les eaux et toutes progressions devenaient  difficiles et dangereuses. Nous étions alors en 77°34’N et 102°40’W et c’est de cette position sur la banquise que furent réalisés prés de 500 QSO en ce jour du bicentenaire de la révolution française, le 14 juillet 1989, entre 18 et 21 H GMT sur les 15 et 20 mètres.

Le retour sur KCI se fit rapidement, pressés par une météo changeante, avec beaucoup de regrets de n’avoir pu atteindre le PNM en ce jour anniversaire. Les 16 et 17 juillet une nouvelle tentative avec un itinéraire plus à l’est fut également vouée à l’échec pour les mêmes raisons de banquise trop aléatoire par endroit : trop d’eau et pas assez de glace solide praticable.

Le Pôle Nord Magnétique serait pour une autre fois !

à suivre

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 4

C’est avec plus de 150 Kg d’équipement, de vivres et de matériels radio que le petit bimoteur De Haviland de Kenn Borek Air nous emmena sur King Christian Island (77°48’N 101°40’W), deuxième étape de l’expédition.

KCI, avec son ancienne piste d’atterrissage en terre battue, vestige de l’exploration pétrolifère, son relief désertique quasiment plat et caillouteux et ses plages de sable fin, est un véritable paradis pour les phoques et autres animaux de la banquise, mais pour nous humains c’est le désert apocalyptique total.

Tant bien que mal, notre campement de base fût installé après avoir trouvé un emplacement stable et abrité naturellement. Tout le matériel avait bien supporté le voyage, les choix techniques se révélaient être judicieux et à la mesure de l’investissement. Coté radio, NA43 fut sur l’air et le premier QSO fut DJ7YE Bert de RFA sur 20 mètres à 17H18 GMT le 2 juillet …

La station était composé d’un IC735 de chez ICOM utilisé à puissance réduite afin d’économiser l’énergie disponible une série d’accus cadium nickel résistants aux basses températures, des panneaux solaires fournissant l’énergie électrique très efficaces les jours ensoleillés, peu par grand brouillard. Côté aérien, une verticale tribande de fabrication US. Coté propagation elle fut excellente avec des pile-up mémorables sur les USA et l’Europe, peu avec l’Asie et surtout trois formidables QSO « arctique antarctique » depuis Dumont d’Urville  avec FT4YC.

à suivre

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 3

GO to RESOLUTE Bay. L’endroit où il n’y a pas d’aube.

Vous n’êtes pas au bout du monde mais d’ici vous pouvez le voir.

Située sur la côte sud de  l’île Cornwallis (IOTA NA-09) en 74°42’N et 94°50’W, Resolute Bay doit son nom au H.M.S Resolute, l’un des vaisseaux de l’expédition partie à la recherche de Franklin sous le commandement du capitaine H.T Austin.

Base arctique pour les excursions ou expéditions dans les îles ou vers les pôles, elle est un lieu de passage quasi obligé grâce à la logistique que l’on peut trouver sur place. Les installations de son aéroport et ses services de météo et de communications satellitaires confèrent à Resolute une place de leader dans l’exploration de l’arctique canadien.

Ce fut donc de Resolute Bay (IOTA NA09) que les premiers CQ de VE8/FD1JYD furent lancés  dans un petit shack en bois de 2m² situé à une centaine de mètres du bureau de poste locale. La propagation est bonne sur 15 et 20 mètres avec les cinq continents, les bandes basses inexploitables en cette période de l’année, le 10 mètre étant ouvert de façon très sporadique, les bandes métriques n’ayant pas étaient activées. L’accueil ici fut formidable les coast-guards canadiens, Wayne le boss de la météo ainsi que Terry et Bezal de la High Arctic International se mirent en quatre pour nous aider dans la logistique de l’opération VE8VC.

à suivre

 

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 2

Point moyen du PNM

Le pôle nord magnétique (« PNM ») que beaucoup confondent avec le pôle géographique se trouve dans l’immensité arctique canadienne, plus précisément dans les territoires du Nord Ouest appelé aujourd’hui Nunavut (notre terre) Sa position exacte est assez mal définie puisque sans cesse en mouvement autour d’un point moyen. Il faut réaliser que la position du pôle magnétique pour une année donnée est une position moyenne qui varie quotidiennement. Lorsque le champ magnétique est actif il peut se déplacer de plus de 80 Km sur une trajectoire ovale (elliptique) bien définie. La variation quotidienne  du PNM et sa variation séculaire ont des causes très différentes liées à l’activité solaire et aux particules chargées qu’il émet et qui interagissent avec le champ magnétique terrestre.

Il était en 1831 lors de sa première détermination par l’Anglais James Clark Ross en 70° 53’N et 97° 46’W approximativement. Quelques 70 ans plus tard le second visiteur du pôle magnétique sera l’explorateur Norvégien Roald Amundsen qui en déterminera son emplacement en 70°31’N et 96°34’W  (avril 1904). En  1989 son point moyen calculé le situe en 77°24’N et 103°W au sud de King Christian Island (« KCI ») en pleine zone marine prise par les glaces une grosse partie de l’année.

Année Observateurs Position (année)
1947 Serson et Clark 73.9° N, 100.9° W (1948.0)
1962 Loomer et Dawson 75.1° N, 100.8 °W (1962.5)
1973 Niblett et Charbonu 76.0° N, 100.6° W (1973.5)
1984 Newitt et Niblett 77.0° N, 102.3° W (1983.9)
1994 Newitt et Barton 78.3 °N, 104.0° W (1994.0)
1999, 2001 Newitt, McKee, Mandea, Orgeval 81.3° N, 110.8° W (2001.0

à suivre

 

Bulletin ARRL CW et RTTY

Voici le calendrier de diffusion du bulletin de l’ARRL le matin, l’après-midi et soir, pour la saison printemps-été 2019 en CW et en RTTY (Baudot vitesse 45,45 bauds), la petite lettre en minuscule accolée à “CW” indique la vitesse “s” pour Slow, et “f” pour Fast très intéressant pour ceux qui veulent progresser en télégraphie.

Les rendez vous :

SB QST ARL ARLB007 ARLB007 W1AW 2019 calendrier printemps/été

Heure  UTC Mode Jour
13h00 CWs Me,Ve
13h00 CWf Ma,Je
20h00 CWf Lu, Me, Ve
20h00 CWs Ma, Je
21h00 CWb Tous les jours
22h00 Digital Tous les jours
24h00 Digital Tous les jours
01h00 CWs Ma, Je
03h00 CWb Tous les jours

Horaires de trafic avec la station, tous les jours :

  • 14h00 UTC à 16h00 UTC – (10 AM to 12 PM ET)
  • 17h00 UTC à 19h45 UTC – (1 PM to 3:45 PM ET)
  • Station fermée de 16h00 à 17h00 UTC (12 PM to 1 PM ET))

Fréquences (MHz)

  • CW: 1.8025 3.5815 7.0475 14.0475 18.0975 21.0675 28.0675 50.350 147.555
  • DIGITAL: – 3.5975 7.095 14.095 18.1025 21.095 28.095 50.350 147.555
  • VOICE: 1.855 3.990 7.290 14.290 18.160 21.390 28.590 50.350 147.555

Notes:

  • CWs = Morse Code practice (slow) = 5, 7.5, 10, 13 and 15 WPM
  • CWf = Morse Code practice (fast) = 35, 30, 25, 20, 15, 13 and 10 WPM
  • CWb = Morse Code Bulletins = 18 WPM

Les fréquences CW comprennent des exercices de tests de qualification et les bulletins.

Le mode DIGITAL = BAUDOT (45.45 baud), BPSK31 and MFSK16 en alternance.

Merci à F5PSI pour l’information

 

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 1

Expédition vers le Pôle Nord Magnétique et King Christian Island

Trajet typique du PNM une journée où le champ magnétique est actif

On rencontre sur les cartes géographiques canadiennes un élément qui ne figure sur aucune autre carte nationale : le Pôle Nord Magnétique (PNM).

C’est vers ce pôle qu’une boussole oriente un voyageur quel que soit son point de départ.

Dès aout 1988 dans l’avion qui me ramenait de Québec après un long séjour au Canada l’envie d’y repartir se fit ressentir. De plus pour nous Français l’année 1989 synonyme du bicentenaire de la révolution avait un goût de « spécial », un goût de grand coup où il fallait combiner voyage radio et exploit. Rapidement deux projets se dessinèrent, un dans la région du Saguenay avec pour toile de fond les baleines et bélougas, l’autre dans l’arctique canadien et ses grands espaces difficilement accessibles. Le second projet prit rapidement le dessus et une opération expédition vers le Pôle Nord Magnétique fut envisagée. Beaucoup de travail d’approche, de courriers, d’appels téléphoniques, de littérature arctique, de documentations techniques et même d’entraînement au froid pendant pratiquement 10 mois pour un projet dont le but final était d’émettre depuis le pôle magnétique le 14 juillet 1989.

Livré en vrac voici les quelques pistes principales explorées durant la préparation :

  • Nourriture lyophilisée
  • Equipement grand froid Gore Tex et fibre pôlaire
  • Bivouac tente isolée réchaud au pétrole
  • Transport aérien
  • Licence autorisation droits divers
  • Contacts et conseils F6CIU  High Arctic International à Résolute bay
  • Energie électrique panneaux solaires accu CD NI
  • Equipements électroniques radio navigation localisation vidéo photo
  • Financement sponsoring

Au final en juin nous étions pratiquement « OK » les doutes qui subsistaient étant liés à des éléments événements extérieurs indépendants de notre volonté (dirons-nous).

à suivre

Sergio & Sergei

Un film de Ernesto Daranas Serrano

1991 : la Guerre froide est terminée, l’URSS s’écroule. Sergeï, un cosmonaute russe reste coincé dans l’espace, oublié par les Soviétiques qui ont bien d’autres soucis sur Terre… À Cuba, à l’aide d’une fréquence radio, Sergio entre en contact par hasard avec Sergeï et va tout mettre en œuvre pour le ramener sur terre. Mais sans le savoir, Sergio est sur écoute et espionné…

Cette histoire, nous l’avons entendu de la bouche de Musa Manarov U2MIR, lorsqu’il est venu pour l’inauguration du Tunel sous la Manche en 1994 à Wimereux. Nous avions alors contacté la station MIR… Voici le reportage FR3 de l’époque, c’est Valéry Agabekov UA6HZ qui est en QSO avec Valerij Polyakov U3MIR avec l’indicatif spécial TM5TSM.

TM5TSM FR3 from CSRAL-F4KIS on Vimeo.

C’est Musa Manarov au début de cette vidéo qui active TM5TSM et qui le repasse à F5PSI :

La QSL du contact réalisé lors de cette semaine d’activité.

Nous avons hâte d’aller voir ce film, qui sortira le 27 mars prochain voir le site de la distribution www.bodegafilms.com

Les bandes CW sont elles en danger ?

Depuis quelques temps circulent sur les réseaux sociaux, ou dans les emails de grandes inquiétudes concernant les portions CW des bandes décamétriques et leur réduction…

L’IARU région 1 a bientôt son assemblée générale et des propositions concernant la répartition des bandes entre le numérique de plus en plus gourmand et la CW, jugée par certains comme désuète, remontent et l’IARU envisage de réviser son plan de bande.

Qu’est ce que le plan de bande IARU ?  L’IARU est une association et afin de pouvoir trafiquer dans de bonnes conditions, elle propose une répartition interne des bandes. C’est une recommandation, entre radioamateurs et cela n’a AUCUNE force de loi.

Les bandes sont attribuées internationalement par l’UIT lors des conférences internationales, la prochaine aura lieu à la fin de l’année et devrait attribuer le 50 MHz aux radioamateurs de la région 1. Ensuite les états appliquent avec leurs particularités nationales les recommandations de l’UIT, en France c’est l’ARCEP qui répartit les fréquences par le biais du TNRBF. Ce sont des lois, et on doit les respecter. Ensuite du moment que le radioamateur respecte les limites de bande on fait ce qu’on veut à l’intérieur des bandes radioamateurs. Par exemple il est tout à fait possible de faire de la SSB sur 10 MHz, ce n’est pas interdit par la loi, c’est juste déconseillé par l’IARU… C’est une question de fairplay et de ham spirit de se conformer à ces conseils.

Donc en admettant que les portions réservées à la CW diminuent, parce qu’elles s’agrandissent pour les modes numériques, ce n’est qu’un conseil, rien n’empêchera d’émettre en CW comme avant. De plus est ce que les modes numériques gênent la CW et vise versa, la réponse est non, d’autant plus que l’on peut considérer la CW comme le premier mode numérique et finalement ce n’est pas un rétrécissement de la portion de bande mais un agrandissement… Tout dépend si on regarde le verre à moité vide ou à moitié plein.

Les bandes CW ne sont donc pas réellement en danger, il y a bien d’autres attaques contre les radioamateurs en ce moment, comme la suppression de la taxe, ou encore le véto de la France à la CEPT d’allouer 4 MHz sur la bande des 50 MHz, des attaques sur le 1,2 GHz avec la mise en route de Galileo, ou encore sur le 5 GHz etc… Le refus aussi de créer 3 classes de licences. Ces attaques sont dans tous les pays au sein de la CEPT, en Belgique avec les ON3…

Vous pouvez vous aussi participer et donner votre opinion, même si vous n’êtes pas membre du REF qui représente ses adhérents à l’IARU. Voici ce que dit F5IYJ :

1/ chez nos amis autrichiens :

  • Demande d’étendre les sous-bandes DIGI d’au moins 25% sur l’ensemble des bandes HF
  • Demande d’avoir des limites « flexibles » selon l’occupation des bandes (donc en fait, le droit de trafiquer sur toute la bande en soirée et le week-end)
  • Demande d’autoriser tous les modes dont ceux à bande passante très large
  • Demande d’utiliser des modes opérant sur plusieurs fréquences en même temps

Source : https://vienna.iaru-r1.org/wp-content/uploads/2019/01/VIE19-C4-011-OeVSV-Extensions-of-data-segments-on-HF-bands.pdf

2/ chez nos amis suisses :

  • Demande d’autoriser les modes DIGI à large bande passante sur la bande du 30m

Source : https://vienna.iaru-r1.org/wp-content/uploads/2019/01/VIE19-C4-012-USKA-30m-bandplan.pdf

Il est donc important de réagir et de transmettre vos commentaires à notre délégué IARU représentant tous les radioamateurs français à la réunion de l’IARU qui aura lieu au mois d’avril ( contact-hf@r-e-f.org).

Il est aussi temps de réveiller nos clubs et associations pour réagir pendant qu’il est temps. Rappelez-vous que nous avons perdu des fréquences sur 3 bandes HF parce que nous n’avons pas su être assez nombreux à transmettre tout le mal que nous pensions des propositions de suppression de nos fréquences !

Les fréquences ne sont pas perdues, elles sont réaménagées participez et dites ce que vous souhaitez, plus vous serez nombreux à participer, plus vous avez de chance de vous faire entendre. Alors unissons-nous, travaillons tous ensemble pour mener les véritables combats pour la sauvegarde de notre passion.

MAJ base de données des QSL au 15/10/18

La base de données des QSL a été mise à jour au 15 octobre 2018. Pour savoir s’il y a des QSL pour vous il faut faire une recherche à l’aide du formulaire en ligne

Vous verrez apparaitre votre fiche complète, 3 localisations :

  • Direct ETSA : si vous avez envoyé des ETSA, elles seront utilisées dès que vous recevez des QSL. Vous n’avez rien à faire.
  • Bureau local : les QSL ont été envoyées au bureau départemental ou au bureau national du pays. Vous n’avez rien à faire les QSL vous parviendront.
  • Bureau National : Les QSL sont en attente de compléments pour envoi au département. Si vous souhaitez qu’elles vous parviennent plus rapidement, vous pouvez demander l’envoi direct en vous rendant à la boutique  et choisir le type d’envoi selon le nombre de QSL.

Le département 00 regroupe les indicatifs en liste orange et les SWL inconus, ils peuvent nous contacter pour récupérer leurs QSL. Les QSL des radioamateurs décédés ou les indicatifs inconnus ont été retournés à l’expéditeur.

  • Liste orange : F6GRV – F5VHE – F4GAU
  • SWL :  F16494, 40 QSL – F61378, 1 QSL  – F60639, 1 QSL  –  FE10034, 1 QSL  –  F-11252, 1 QSL   –  F-10828, 4 QSL

Dès qu’un département atteint 100g ou 250g nous les envoyons. Listes des départements concernés par le prochain envoi : 14 – 16 – 21 – 24 – 27 – 33 – 40 – 53 – 59 – 63 – 72 – 76 – 77 – 91 – 974 Les QSL vous parviendront via votre QSL manager départemental habituel.

Toutes les QSL à destination des bureaux EURAO sont envoyées : Ukraine, Grèce, Costa Rica, Portugal, Argentine, Algérie, Italie, Vénézuela, Espagne, Roumanie, Inde et Belgique; ainsi que les pays suivants non distribués à Friedrichshafen : Uzbekistan, Indonésie, Kyrgystan, Chilie, Serbie, Namibie, Brésil, République Dominicaine, ¨Philippines, Cuba, Malaisie, Malte, Croatie, USA

Bonnes recherches et bon trafic

73 du service QSL

 

TM2OCC 2 et 3 septembre

Dernière période d’activation les 2 et 3 septembre, nous pouvons déjà dire que c’est une immense réussite, 2578 contacts réalisés, dont 604 les 26 et 27 septembre. Dépasserons nous les 3000 QSO ? Bravo à tous les opérateurs.

QSL pour les non abonnés à eQSL, à télécharger sur le site de l’URC

Parmi les opérateurs contactés, voici quelques messages :

3Z6AET avec l’indicatif 14RF23 qui a contacté Jean Jacques Cousteau en 27 MHz

F5PTA qui nous a écrit

J’ai eu la chance de vous contacter TM20CC sur 40 m , aussi nous avons activé un indicatif Droit des Générations Futures, mais il y’a longtemps hi ! . F6FOZ Pierre avec le bateau le message sous le parrainage de Francine Cousteau pour délivrer la charte des générations futures dans plusieurs continents . Il à construit lui même son bateau ” le message” et pris le canal du centre pour arriver sur Meze 34, ensuite la Polynésie ; les Ambiers Rateera Tuamotou et l’Amérique à l’office O.N.U. Coordonné par F6BIL Montceau et nous avons été relayés par tous les OMs qui se sentaient concernés. Comme dans le film ”si tous les gars du monde ” et tous ça à été relaté avec la liste des OMs dans 2 livres qu il à écrit. Voila la story de cette expédition !

Message de F6BCC

Merci pour le QSO sur 40m avec TM20CC et aussi pour e.qsl Un grand plaisir pour moi. J’ai rencontré en 2002 le Plongeur Falco ici à Rochefort “Documents ci-joints”  Aussi j’ai suivi F6FOZ/mm Pierre Chastan lors de sa Traversée de l’Atlantique sur son bateau “Message pour rencontrer Kofi Annan à L’ONU”…Puis de visu à sa rentrée à La Rochelle! On est toujours en contact … J’ai eu aussi l’occasion de monter à bord de la Calypso !! hi, lors de son séjour à La  Rochelle!!! Mais que deviens t’il? Merci encore et au plaisir.

 

IW1RIU dont le grand père a contacté la station F9LT/mm à bord du Calypso

TM20CC 2ème période

Bravo à tous, 1962 contacts réalisés, sur 10 bandes activées dans 6 modes et 70 entités contactées et 49 confirmées. Nous avons reçu plus de 600 QSL sur eQSL ou HRDlog Tout le monde n’ayant pas de compte eQSL ou HRDlog, il est possible de télécharger sa QSL directement depuis les sites de l’URC, plus de 500 QSL vous attendent.

Si vous avez contacté la station TM20CC et que vous n’avez ni reçu la eQSL ou que votre QSL n’est pas dans la liste des QSL à télécharger, n’hésitez pas à nous écrire à l’adresse tm20cc@urc.asso.fr

Si vous n’avez pas encore contacté TM20CC, nous serons de nouveau actif les 26 et 27 aout et les 2 et 3 septembre.

N’hésitez pas à demander le diplôme, plusieurs contacts réalisés dans des modes ou des bandes différents ou pour avoir entendu les 3 stations, toute demande sera honorée par l’envoi gratuit d’un PDF du diplôme avec votre indicatif radioamateur ou SWL, ou autre.

Galerie des QSL HRDLog

TM20CC 1er week-end

6 opérateurs ont réalisé 681 contact, dans 5 modes, 9 bandes et 47 préfixes DXCC

202 QSL reçues via eQSL. 5 SWL ont envoyé leur rapport. Nous avons constaté que 247 QSL n’ont pu parvenir via eQSL, nous les mettons à disposition en téléchargement sur le site URC

Les QSL sont numérotées QSLAnnn A pour les dates du 5 et 6 aout et nnn pour le numéro, à chaque QSL correspond un indicatif selon le tableau  : Tableau QSLA

Si vous ne pouvez pas récupérer votre QSL ni sur eQSL, ni sur notre site où si vous n’êtes pas dans le log, vous pouvez toujours nous contacter à tm20cc@urc.asso.fr

 

Radio Taiwan International : nouvelles fréquences

Résultat de recherche d'images pour "Radio Taiwan International"

Le service français de RTI est heureux de vous confirmer les nouvelles fréquences de diffusion de notre programme sur ondes courtes.
A compter du dimanche 26 mars 2017, notre programme sera diffusé comme suit :
  • Vers l’Europe, notre diffusion est assurée tous les jours sur la fréquence 3 955 kHz de 19h00 à 20h00 temps universel (UTC).
  • Vers l’Afrique de l’Ouest, notre diffusion est assurée sur la fréquence 15 275 kHz de 19h00 à 20h00 temps universel (UTC), tous les dimanches.
N’hésitez pas à nous faire part de la qualité de réception ou à réagir sur notre programme par retour courrier ou par email (fren@rti.org.tw).
Nous vous remercions de votre fidélité et vous redisons toute notre amitié.
Service Français
Radio Taiwan International

Radio Moldavie Internationale

Moldavie01

L’équipe de RMI Le 13 juin 1992

Radio Moldavie Internationale (RMI) est l’unique station de radio de Moldavie, des millions de gens du  monde entier ont appris et apprennent régulièrement des choses sur la Moldavie.

Le 13 juin 1992, l’univers radiophonique a été traversé par un nouveau signal, émis en 5 langues. Il s’agissait du lancement du poste Radio Moldavie Internationale qui avait le but d’informer directement l’opinion publique mondiale sur la réalité politique, économique et sociale de la Moldavie.

C’est par le biais de RMI que le jeune état, la République de Moldavie, qui venait de proclamer son indépendance a annoncé au monde son existence.

Le web SDR

websdr2Le web SDR est un façon de faire de la réception un peu particulière. Il y a quelque temps j’ai découvert  un lien http://websdr.ewi.utwente.nl:8901/ , ma curiosité me poussa à cliquer dessus et je m’aperçois que c’est un récepteur décamétrique branché sur le net qui se trouve au Pays Bas.

Ce récepteur couvre toute la bande décamétrique  en BLU, CW, AM, FM avec des mémoires, le signal mètre à leds très efficace.

Donc je vais  sur toute bande HF radioamateur , une réception qui sort de l’ordinaire sortie sur mes hauts parleurs de PC.

J’ai découvert d’autres  liens de web SDR je me suis aperçu que des récepteurs web SDR étaient implantés dans divers pays (Allemane, France,Bresil, USA etc…)Certains faisaient la bande VHF, UHF .

Ces récepteurs  sont utiles aux radioamateurs, pour contrôler s’ils passent bien dans certaines régions européennes ou mondiales, là où sont implantés ces récepteurs, qui sont utiles aussi aux SWL pour l’apprentissage de l’écoute et de la manipulation d’un récepteur et aussi dans certain cas où l’on ne peut pas mettre antennes long fil ou autre pour l’écoute .

Ces récepteurs peuvent servir à l’apprentissage de l’écoute au niveau pratique, vous me direz, il ne faut pas être ingénieur pour se servir d’un RX mais rappelez vous de vos débuts, et certaines personnes assimilent plus ou moins, donc , je pense que genre de récepteur est d’une grande utilité et surtout gratuit.

Mon avis sur ce récepteur est : Je pense qu’on arrivera a sensibiliser plus de monde sur le radioamateurisme, par le biais d’internet et de ce récepteur qui permettra d’éviter d’utiliser le matériel traditionnel et encombrant  au niveau réception.

F-13740 Marc

Quelques liens

F11ECZ, souvenirs d’écoute

p1

« mes premiers souvenirs d’écoute de la radio en ondes courtes, début 1976 »

Il me revient parfois ces souvenirs de ces crépuscules ou de ces soirées d’hiver, si apaisants, passés devant mon récepteur, après la journée de travail, à l’écoute de stations internationales, lointaines, dans des langues que je ne comprenais même pas, avec la qualité propre à la modulation d’amplitude, ses aléas, l’affaiblissement du signal (« fading ») ou les interférences avec des stations proches de la fréquence écoutée, ou tout simplement le bruit de bande. Que de voyages et d’évasions imaginaires !

p2

La nature campagnarde de nos paysages du Nord se prête tout naturellement à des activités reposantes après la journée de travail, et au besoin de se ressourcer tranquillement dans le calme environnant. C’est ce que j’ai aimé pratiquer chaque fois que mes autres activités me le permettaient.

p3

Bien installé dans mon fauteuil, à la simple lumière d’un reposant abat-jour, dans le calme d’une maison tranquille au fin fond de ma campagne de cette plaine de la Lys, entre Flandres et Artois, avec comme compagnons d’évasion, le bruissement des arbres voisins, le vent d’hiver, ou ce chien qui aboie, je m’envolais pour quelques heures pour l’inconnu radiophonique.

p4

Les stations « broadcast », programmes radiophoniques des pays vers le monde entier, culture, musique, informations ou propagande, peu importait, mais surtout la forme plutôt que le fond. Ces stations professionnelles, maritimes, ou aéronautiques, ces contacts entre marins ou pilotes de lignes, et leurs compagnies ou leurs familles, la découverte des transmissions entre radioamateurs … Je découvrais avec passion et plaisir le monde fascinant et mystérieux des ondes courtes.

Gaby F5PSI (SWL F11ECZ)

Télécharger la version PDF avec traduction en anglais : F11ECZ Souvenirs d’écoute radio-1

L’écoute et les rapports d’écoute

DRI

Certains écouteurs de radios internationales pensent qu’il est nécessaire d’avoir un indicatif SWL pour faire un rapport d’écoute à une radio internationale. Absolument pas, il suffit simplement de mettre son nom, prénom pour rédiger votre rapport d’écoute et de glisser un commentaire sur leurs radios, sans oublier de mettre votre adresse personnelle pour recevoir la carte personnalisée de la radio.

Pour les envois de rapports d’écoute , il est de bon ton de mettre un coupon réponse international pour le retour, personnellement je ne l’ai presque jamais envoyé et le peu de fois que je l’ai fait, je n’ai jamais reçu de réponse pour autant.

Pour écouter se genre d’émission en onde courte , il est pas nécessaire d’avoir du super matos, mais un bon petit récepteur, que l’on peut trouver en grande surface. J’en ai vu des petits à peine plus grand qu’un paquet de cigarette, avec une antenne télescopique d’une vingtaine de centimètres et pouvoir faire des écoutes assez extraordinaire. Il faut se dire quand madame propagation est là pas la peine d’avoir un récepteur à plusieurs centaines d’euros de toute façon sa ne changera rien. Apprenez à bien vous servir de votre appareil , connaître ses possibilités a de l’importance.

Parlons de l’antenne , bien sur l’antenne ait une importance primordiale. Le dégagement de l’antenne, sa hauteur, la longueur, enfin c’est un tout. Je pense avoir répondu a toutes les questions qu’on m’a posé dans le groupe facebook que vous pouvez rejoindre.

Télécharger le nouveau rapport d’écoute : Rapport d’écoute

Mes 73 à tous

Marc

Réception SDR sur tablette ou Smartphone

Il y a quelques mois était présentée la possibilité d’utiliser une clé TNT moyennant un programme afin de réaliser un récepteur SDR.

Cela nécessitait un ordinateur et l’utilisation d’un programme SDRSHARP entre autre.

Nous pouvons réaliser ce même type de récepteur à l’aide d’un smartphone ou bien d’une tablette.

Attention la clé TNT utilisée devra posséder la puce RTL 2832.

SDRTOUCH

A partir de votre tablette, rendez-vous sur :

https://play.google.com/store/apps/details?id=marto.rtl_tcp_andro&hl=fr

Télécharger le driver sur votre tablette et procéder à son installation.

Ensuite télécharger le programme SDR TOUCH :

https://play.google.com/store/apps/details?id=marto.androsdr2&hl=fr

Pour ma part, j’utilise une tablette galaxy tab2, pour ce faire, vous devrez connecter votre clé TNT sur le module USB fourni en accessoire avec votre tablette.

J’utilise une clé TNT TERRATEC CINERGY TSTICK RC.

Attention certaines clés préconisées ne fonctionne pas sur ce genre de tablette pour des problèmes d’alimentation USB.

Démarrer votre tablette, connecter l’extension USB pourvue de la clé, ANDROID, vous demandera l’autorisation d’utiliser le driver RTL2832U et lancer le programme SDR TOUCH, configurer le sur LOWCPU.

Avec une bonne antenne, vous pourrez explorer les plages de fréquences de 30 MHz à 1GHz en fonction du type de clé sous tous types de modulation.

Bonne écoute.

F-20739

Le monde de l’écoute en ondes courtes (2)

SWL03

Les radios internationales en ondes courtes

Un grand nombre de pays ont leurs propres radios internationales.  Ces pays par l’intermédiaire de ces radios émettent des infos de leurs pays et du monde entier, aussi le folklore, leurs coutumes, leurs légendes, les recettes culinaires du pays, apprendre la langue, etc…

Ces radios émettent à différentes heures de la journée et de la nuit , en différentes langues de la région en direction où ils émettent, en retour ces radios demandent en général un rapport d’écoute aux auditeurs

Les rapports d’écoute sont surtout pour les techniciens de la radio , en général dans ces rapports d’écoute, on met le sinpo (voir plus loin) son nom, prénom, son adresse, sa position géographique, un résumé de ce que vous avez écouté , et surtout ne pas oublier de faire une demande de carte qsl. Mais je vous conseille, en envoyant votre rapport d’écoute à la radio concernée, de mettre une carte postale de votre ville.

Le code SINPO, quand vous donnez un rapport sinpo ça peut être  54323 et etc … vous êtes seul  juge de votre écoute et surtout ne pas surnoter un sinpo de 55555 n’existe pas en ondes courtes.

.
S    Signal

(QSA)       #Interference

(QRM)    N    #Noise / bruit

(QRN)    P    #Propagation disturbance

/ Fading (QSB)    O    Overall merite

/ Qualité (QRK)

*****    5    excellent    5    none / aucune    5    none / aucun    5    none / aucun    5    excellent

****    4    good / bon    4    slight / légère    4    slight / léger    4    slight / léger    4    good / bonne

***    3    fair / assez bon    3    moderate / modérée    3    moderate / modéré    3    moderate / modéré    3    fair / assez bon

**    2    poor / faible    2    severe / forte    2    severe / fort    2    severe / fort    2    poor / médiocre

*    1    hardly audible/très faible    1    extreme    1    extreme    1    extreme    1    unusable/à peine audible

.

Les émissions en ondes courtes de radios internationales sont en temps universel , donc heure d’été moins deux heures et heure d’hiver moins 1 heure.

Au niveau des qsl de radiodiffusion, vous envoyez votre rapport d’écoute avec une carte postale de votre ville et une petit mot de votre part en expliquant ce que vous faites de votre vie , vous pouvez faire un exposé sur votre région etc…. Montrer que vous vous intéressez à leur radio et surtout demandez une carte qsl de leur radio. Armez vous de patience car la réponse peut être longue, personnellement ça peut aller de 1 mois à 7 mois d’attente alors donc soyez patient et en général il faut que vous fassiez minimum 2 rapports d’écoute pour avoir une qsl de leur radio.

Deutschland Radio, des changements en perspective

deutschlandradio-funkhaus-berlin

Les émetteurs ondes longues de Deutschland Radio qui émettent sur 153, 177 et 207 kHz seront arrêtés définitivement le 31 décembre 2014.  Il restera cependant un émetteur ondes longues en Allemagne, sur le plateau de Felsberg. C’est l’émetteur de la station française Europe1. A l’occasion, Europe 1 devrait passer de 183 à 180 kHz, pour se caler sur la fréquence standard du canal. En effet, Europe 1 et la radio allemande bénéficient d’une dérogation de l’Union Internationale des Télécommunications, pour émettre sur des fréquences décalées afin de ne pas se gêner mutuellement.
La fréquence standard étant de 180 kHz, Europe 1 est actuellement sur 183, et Deutschland Radio depuis Oranienburg, sur 177 kHz. Après l’arrêt de cette dernière, Europe 1 devrait donc logiquement passer sur 180 kHz après le 31 décembre.

Le monde de l’écoute en ondes courtes (1)

SWL04
Par Marc Vassallo  sous l’identifiant F-13740, swl (short wave listener) depuis une trentaine d’années, écouteur de toutes sortes d’émissions en ondes courtes , émissions du service radioamateur , radio diffusions , navtex, etc….

.

Le service radioamateur

Des fréquences en ondes courtes (hf) ,  sont attribuées à des hommes et des femmes passionnés par l’émission, après avoir passé un examen pour avoir le droit d’émettre sur ces fréquences.

Ces fréquences principales en ondes courtes sont :

  • – 3500 khz au 3800 khz
  • – 7000 khz au 7200 khz
  • – 10 050 khz au 10 150 khz
  • – 14 000 khz au 14 350 khz
  • – 18 068 khz au 18 168 khz
  • – 21 000 khz au 21 350 khz
  • – 24 890 khz au 24 990 khz
  • – 28 000 khz au 29 700 khz

Les antennes

Les antennes souvent de construction personnelle sont un vaste sujet, je vous cite quelques exemples.

  • – Delta loop
  • – antenne en V inversé
  • – antenne bazooka
  • – antenne double bazooka
  • – antenne zippelin
  • – antenne verticale
  • – antenne directives,et puis tant d’autre.

La réglementation

Naturellement , ces passionnés de radioamateurisme ont une réglementation assez stricte dans la mesure,  où ils doivent respecter une puissance bien déterminée , et quand ils sont en contact, ils doivent parler de météo, de technique etc….

Ils doivent remplir un carnet de trafic à chaque contact effectué qui est obligatoire en cas de contrôle d’un service spécialement pourvu a cet effet et doit être conservé un an.

Ces personnes ont un indicatif qui leur est attribué par un organisme spécifique ANFR, alors chaque radioamateur a son propre indicatif qui lui attribué à vie.

Les indicatifs radioamateurs Français se composent d’une première lettre pour le pays , suivi d’un chiffre qui détermine la classification du radioamateur et suivi de trois lettres qui sont aléatoires pour pas qu’il n’y ai pas de doublons. Exemple : F5 AAA

Ensuite il y a les indicatifs spéciaux , pour faire des expéditions ou autre qui sont attribués par le même organisme.

A suivre…

Deuxième guerre mondiale : La voix de la Suisse

39055698-330978502

Diffusion à l’émetteur de Schwarzenburg en 1945. (RDB)

.

Swissinfo.ch a publié sur Internet plus de 16.000 manuscrits de programmes diffusés par le Service des ondes courtes (SOC) entre 1939 et 1945.

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, la radio à ondes courtes fut un moyen privilégié pour la Suisse de communiquer avec des ressortissants expatriés et de présenter ses positions au reste du monde. Ayant succédé à la défunte Radio Suisse Internationale (SRI), swissinfo.ch dispose aujourd’hui encore des manuscrits des émissions diffusées par le Service des ondes courtes (SOC) entre 1939 et 1945.

LA VOIX DE L’INDONESIE

biliki sastra voi-republika

La voix de INDONESIE – VOI est le “World Service” de Radio Republik Indonesia – RRI qui sert les auditoires internationaux à travers le canal international de la RRI. Au milieu de la convergence des médias en cours, nous sommes pleinement engagés à faire tout son possible pour fournir notre meilleur service à tous les coins du globe. VOIX DE L’Indonésie produit de haute qualité, d’information, d’embellissement, et éclairant avec une perspective universelle et humaniste, de sorte que il devient un organisme de radiodiffusion indépendant, fiable et crédible. Ceux-ci, ainsi que des programmes universels humanistes qui suscitent la réflexion visent à répondre au changement continu dynamique géopolitique, économie mondiale, social et environnemental.

Identification de la station

TAGLINE : “Informer, Connexion, dignifiantes”

Appel de la station: «RRI World Service – Voix de l’Indonésie à Jakarta”

  • Total de diffusion quotidienne: 24 heures à compter du 1 mars 2008
  • 10 heures / jour, (Terrestre + de radio internet)
  • 12 heures / jour (Internet Radio)
  • Langue: 8 langues (à compter du 1er Mars 2008): anglais, indonésien, français, allemand, espagnol, arabe, japonais et mandarin Streaming Audio: www.voi.co.id
  • Fréquences: 9,525, 11,785, 15,150 KHz

PROGRAMME SPÉCIAL

Forum diplomatique : Un talk-show mensuel, la discussion et l’analyse des enjeux stratégiques dans une perspective mondiale Dans le monde entier: Rapports de les correspondants de RRI du monde partout dans le monde Indonésie aujourd’hui: information, d’actualité, analyse en profondeur sur l’Indonésie et le monde, l’enrichissement interculturel et la compréhension.

Revue de presse : Un talk-show, discuter des questions d’actualité à partir des points de vue de la presse Bilik Shastra (littéraire chambre): Un programme hebdomadaire, l’appréciation d’œuvres littéraires écrites par des Indonésiens vivant à l’étranger. Site Web, audio / vidéo à la demande, Radionet VOI

www.voi.co.id est le site officiel de la VOI fournissant des informations complètes en 8 langues sur l’Indonésie et les questions internationales. Grâce au site, vous pouvez lire les nouvelles et informations, transcriptions d’émissions, consultez illustrations, regarder des vidéos et écouter de l’audio à la demande ou écouter de la vraie streaming temps de VOI diffuse 24 heures par jour.

Depuis 2006, VOI a lancé un nouveau service de diffusion à l’aide “internet en streaming” en dehors de la diffusion terrestre existant. Information générale peut être évaluée par www.voi.co.id qui dispose “audio et vidéo à la demande”. Au cours de diffusion, vous pouvez également interagir avec le présentateur ou les conférenciers invités dans le studio en utilisant Yahoo Messenger id: voinet_onair et par le biais de facebook Voix de l’Indonésie.

RADIO VATICAN

2005-03-237

LE MAGAZINE FRANCAIS

Un peu d’histoire

Les premières émissions en français ont commencé dès l’inauguration de la station Radio Vatican par le Pape Pie XI, en 1931. Chaque dimanche, la radio du Pape diffusait en français quelques articles de L’Osservatore Romano. En 1939, les émissions en français deviennent quotidiennes, avec un quart d’heure de programme. Depuis 1983, le magazine quotidien est de 20 minutes.

“Bienvenue à l’écoute de Radio Vatican…”

Chaque jour à 21 h 30, le Magazine français de Radio Vatican informe ses auditeurs sur la vie de l’Eglise et l’action des chrétiens dans le monde, vues de Rome. Ce qui permet de faire chaque semaine un vaste tour d’horizon.

  • Lundi : Le Pape et les pouvoirs temporels
  • Mardi : La vie de l’Eglise dans un continent : Afrique, Amérique, Asie, Europe.
  • Mercredi : La catéchèse du Pape à l’audience générale hebdomadaire; déclarations, interventions ou prises de position des évêques dans le monde, généralement sur des problèmes d’actualité intéressant leur pays.
  • Jeudi : A la rencontre des jeunes
  • Vendredi : Regards chrétiens sur le monde
  • Samedi : Foi et culture – Le commentaire de l’Evangile du dimanche.
  • Dimanche : L’invité du dimanche.

Le Magazine, diffusé à 21 h 30 CET, est répété le lendemain matin à 6 h 40 CET et retransmis vers l’Amérique du Nord à 02 h 30 UTC.

RADIO FRANCE INTERNATIONALE

logo-rfiHistorique

Le 6 mai 1931 est lancé en ondes courtes, le Poste colonial, depuis le studio de l’Exposition coloniale à Paris. À partir de 1935, un service d’émissions en langues étrangères est inauguré. Le 1er avril 1938, le Poste colonial est remplacé par Paris Mondial. En raison de la guerre, les émissions s’arrêtent en 1940, et sont remplacées par Radio Brazzaville depuis le Congo (Afrique), officiellement inaugurée le 18 juin 1943. De 1964 à 1972, Radio Brazzaville devient un relais de Radio Paris.

Le 6 janvier 1975 est créée RFI (Radio France Internationale) ; le 1er janvier 1983, elle devient autonome vis-à-vis de Radio France. RFI est alors la Société de radiodiffusion vers l’étranger, filiale de Radio France. Le 3 décembre 1986, RFI devient une société indépendante de Radio France.

Le 22 novembre 1993 est mise en service Alliss (nom donné aux antennes tournantes), une antenne ondes courtes multidirectionnelle, depuis Allouis (centre émetteur situé près d’Issoudun, dans l’Indre).

Traduction
Abonnements

Bulletin F8URC

WHRO News Letter

Calendrier 2019

Toutes les activités, réunions, salons, concours de l’année 2019 à télécharger

Calendrier URC 2019

Mémento licence HAREC

Edition 2017

Commander ICI

Archives
Catégories
Partenariat

Nous recommandons ces sociétés, le meilleur accueil vous sera réservé et réduction pour les membres de l’URC