Pour un radioamateurisme authentique et moderne

Radioamateur

Générateur HF étalon de précision (1×10-12) – Horloge de référence

Pour les émetteurs-récepteurs dont il est possible d’asservir l’oscillateur de référence interne sur une source de précision (ce qui n’est pas le cas de l’IC9700 au moment où j’écris cet article…), pour disposer d’un générateur de fréquence de précision pour réaliser des maintenances, ce générateur pourrait vous intéresser :

http://radioamateur.forumsactifs.com/t2218-generateur-hf-etalon-de-precision-1×10-12-horloge-de-reference

Cordialement,
Ludovic Vuillermet – F5PBG
http://f5pbg.free.fr

CEPT : WGFM#94 en Estonie, le 1,2 GHz en danger

La prochaine réunion CEPT aura lieu du 3 au 7 juin à Tallin en Estonie. Un sujet concernant les radioamateurs sera à l’ordre du jour de cette réunion. Il s’agit de proposer la mise à l’ordre du jour de la CMR-23 une étude de la cohabitation entre les radioamateurs et Galileo sur la plage 1260-1300 MHz. Notre statut actuel est secondaire.

Annexe 6 : La France soutiendra l’ouverture du work item sur la coexistence entre RNSS (Galileo) et la radio amateur dans la plage 1260-1300 MHz. La France soulignera que ce nouveau work item doit être soutenu par des actions au sein de l’UIT, en particulier par l’ajout d’un nouveau point d’agenda à la WRC-23 (point d’agenda 10 de la WRC-19).

La France informera l’atelier auto-fréquences de l’ouverture de ce work item, notant que les ITS utilisent les services de géolocalisation comme Galileo. La France pourra proposer si besoin à ce que l’utilisation par les ITS et les stations embarquées à bord d’aéronefs soit mentionnée dans le work item.

L’Aviation Civile indique qu’elle soutiendra les travaux.A noter, Galileo n’est pas listé à ce jour dans la Table ECA.

Cela veut dire la disparition de la bande 1,2 GHz… Il n’est pas trop tard pour agir, une demande pour la CMR-23 sera faite, nous avons 4 ans pour sauver la bande. plusieurs options :

  • Les radioamateurs peuvent cohabiter sans problème avec Galileo, il faudra le prouver de façon inattaquable car sans nul doute que les études proposées par la France aboutiront à une démonstration que les radioamateurs en statut secondaire perturbent… Il faudra voir le devenir de la fréquence 1245 MHz allouée à l’émission ATV dans les ballons stratosphériques, bien qu’en dessous de 1260, il peut y avoir un impact.
  • Galileo change de fréquences et passe au dessus de 1300 MHz, est ce encore possible, vu que les satellites ont été lancés.
  • Les radioamateurs changent de fréquences, cette option a été envisagée par les utilisateurs de Galileo… Il faut voir avec les régions 2 et 3 car ça concernera tout le monde. Galileo c’est le GPS européen, mais le positionnement via ces satellites est mondial…

Des nouvelles du 50-54 MHZ, c’est toujours le statu quo, la France s’oppose toujours à l’allocation de 50-54 MHz et reste sur une allocation 50-52 en statut secondaire. Il n’y a pas de consensus au niveau CEPT, la question sera votée telle que à la CMR, la CEPT n’étant pas majoritaire on peut encore espérer soit une partie en primaire entre 50 et 52 ou carrément 50-54 en statut secondaire, peut être avec une partie en primaire… Il est à noter qu’il existe un noyau de 3 opposants, mais que les administrations qui ne s’opposent pas, ne nous soutiennent pas sauf 2 pays. Et si toutes les associations de chaque pays avaient pu peser sur leur administration respective, peut être aurions nous pu faire évoluer la situation. Pour la France, si nous avions eu tous une action commune auprès de l’ANFR, comme je le demande depuis 4 ans sur ce sujet, peut être aurions nous pu faire entendre raison à la France et assouplir leur proposition extrêmement restrictive. La raison avancée par l’ANFR est de préserver la bande pour de futurs radars profileurs de vent, qui n’existent pas encore mais qui sont vendus par une société qui a à sa tête un ancien responsable de l’ANFR… L’armée qui participe aux réunions n’a pas émis d’opposition…

Je compte sur tous les présidents d’association afin qu’on arrête tous les enfantillages de personnes ou autre et vraiment coordonner les actions, c’est notre avenir qui est en jeu… Mettons nous autour d’une table, dotons nous des moyens démocratiques de travailler ensemble. Rester dans ce statu quo stérile c’est décider que demain les radioamateurs n’existent plus, et l’ensemble des associations françaises en auront l’entière responsabilité.

La CW par F5LBD 2019-22

https://www.news.urc.asso.fr/wp-content/uploads/2017/11/F5LBD-CW.jpg

Le DVD des cours parus en 2015-2016-2017 est disponible en boutique

1ère partie

Cours 15 mots minute

Cours 18 mots minute

Correction    Exercice lecture au son NR152 du 28 mai 2019

2ème partie

Histoire 15 mots minute

Histoire 18 mots minute

Correction    Histoire des radioamateurs n°56

ICOM IC9700 : Résistance aux signaux forts

Quid du comportement du récepteur de l’ICOM IC7900 en cas d’émetteurs de forte puissance proches (émetteur FM,  réémetteur TV, radioamateur, …) ? Il ne s’agit que de mon avis, à vous de vous faire votre propre opinion… ou pas :

http://radioamateur.forumsactifs.com/t2216-ic9700-icom-resistance-aux-signaux-forts

Cordialement,
Ludovic Vuillermet – F5PBG
http://f5pbg.free.fr

La CW par F5LBD 2019-21

https://www.news.urc.asso.fr/wp-content/uploads/2017/11/F5LBD-CW.jpg

Le DVD des cours parus en 2015-2016-2017 est disponible en boutique

1ère partie

Cours 15 mots minute

Cours 18 mots minute

Correction      Exercice lecture au son NR150 du 21 mai 2019

2ème partie

Histoire 15 mots minute

Histoire 18 mots minute

Correction     Histoire des radioamateurs n°55

La CW par F5LBD 2019-20

https://www.news.urc.asso.fr/wp-content/uploads/2017/11/F5LBD-CW.jpg

Le DVD des cours parus en 2015-2016-2017 est disponible en boutique

1ère partie

Cours 15 mots minute

Cours 18 mots minute

Correction    Exercice lecture au son NR149 du 14 mai 2019

2ème partie

Histoire 15 mots minute

Histoire 18 mots minute

Correction    Histoire des radioamateurs n°54

50 MHz, utilisons le, le 13 juin 2019

Voici un message du groupe du 6m. Excellente initiative qui a le soutien de WHRO et de l’URC

Important

Cette année la conférence mondiale CMR-19 doit statuer sur un point à l’ordre du jour au sujet de la bande des 50 MHz en région 1 (Europe, Afrique, Russie). Une des administrations nationales des télécommunications qui soutient activement la proposition est la République tchèque, malheureusement, d’autres administrations s’y opposent activement.

Pour recueillir des preuves solides du niveau élevé d’activité amateur au sein du groupe, et en même temps pour démontrer que les amateurs peuvent coexister avec d’autres utilisateurs du groupe, y compris les militaires, l’IARU appuie un essai d’activité à la mi-juin. L’événement est géré par la société nationale de radio tchèque, en conjonction avec leur régulateur, il y a une partie activité normale et une partie concours. Le gouvernement et les utilisateurs professionnels assureront la surveillance (et certains transmettront également), il est donc important que nous fassions bonne figure. Rappelez-vous, en passant, que si vous entendez des stations non amateur, vous devez vous assurer de ne pas leur causer d’interférence. Tous les détails de l’événement sont disponibles ici : https://www.iaru-r1.org/index.php/vhfuhsshf/1854-czech-pohotovostni-test

A retenir :
Date : Jeudi 13 juin 2019
Heures : 07:30 – 09:00 UTC et 11:00 – 12:30 UTC.

Pendant ces deux périodes, il doit y avoir le plus d’activité possible sur la bande, de préférence en respectant la limite de puissance tchèque de 25 W ERP. Peu importe que la bande soit ouverte ou non, transmettez simplement, en utilisant tous les modes SSB, CW, Digital, ou les trois. Il n’est pas essentiel que vous soumettiez une participation au concours, bien que ce serait apprécié, mais l’IARU aimerait recevoir le plus de logs possibles (concours ou non) avant le 15 juin pour fournir des preuves solides qui peuvent être utilisées lors de la CMR-19.

C’est votre chance de faire quelque chose pour aider la communauté de 50 MHz en Europe et au-delà. Je serai sur la bande, j’espère que vous le serez aussi.

73 Chris G4IFX
président
UK Six Metre Group

 

Transformateur d’impédance ( UNUN ) 1:49 sur eBay 500 Watts / Balun

Voici un petit transformateur d’impédance de rapport 1/49, entrée asymétrique / Sortie asymétrique (UNbalanced-UNbalanced),  qui donne manifestement des résultats honorables chez Bruno F4HYA. Si vous êtes intéressé par cet équipement, Bruno m’a informé que vous pouvez indiquer éventuellement au vendeur “hifi1200” que vous venez de sa part :

http://radioamateur.forumsactifs.com/t2213-transformateur-d-impedance-unun-149-sur-ebay-500-watts-balun

Cordialement,
Ludovic Vuillermet – F5PBG
http://f5pbg.free.fr

La CW par F5LBD 2019-19

https://www.news.urc.asso.fr/wp-content/uploads/2017/11/F5LBD-CW.jpg

Le DVD des cours parus en 2015-2016-2017 est disponible en boutique

1ère partie

Cours 15 mots minute

Cours 18 mots minute

Correction      Exercice lecture au son NR149 du 7 mai 2019

2ème partie

Histoire 15 mots minute

Histoire 18 mots minute

Correction      Histoire des radioamateurs n°53

Boite d’accord automatique de type Stockcorner JC-4 : Pourquoi je la choisirais…

Un feeder / coax fonctionne mieux lorsqu’il est chargé et attaqué par son impédance caractéristique. Une boite de couplage automatique, placée au pied de l’antenne permet cela sur toutes les bandes radioamateurs que vous utiliserez, contrairement à tout autre système.

En effet, votre émetteur sera directement suivi du coaxial (inutile de placer des éléments de mesures complémentaires si ils se trouvent déjà dans l’émetteur, ce qui est le cas du wattmètre et du ROS-mètre en général…). Ce coaxial arrivera à la boite de couplage qui attaquera directement le ou les fils rayonnants dans les meilleures conditions.

Ce genre de boite de couplage fonctionne parfaitement avec une boucle et ce modèle supporte 1500 watts PEP. C’est parfait, la puissance légale en France étant de 500 Watts PEP, la boite de couplage fonctionnera loin des limites de fonctionnement, ce qui est un gage de fiabilité.

Contrairement à une (autre) légende urbaine, ce système de couplage est tout aussi bon qu’une ligne bifilaire. C’est d’ailleurs ce système qui est utilisé dans les milieux professionnels… Je reviendrai sur ce sujet ultérieurement car un article de comparaison coax/ligne bifilaire est totalement erronée sur un blog radioamateur belge…

Bonne lecture :
http://radioamateur.forumsactifs.com/t2212-boite-d-accord-automatique-de-type-stockcorner-jc-4-pourquoi-je-la-choisirais

Cordialement,
Ludovic – F5PBG

La CW par F5LBD 2019-18

https://www.news.urc.asso.fr/wp-content/uploads/2017/11/F5LBD-CW.jpg

Le DVD des cours parus en 2015-2016-2017 est disponible en boutique

1ère partie

Cours 15 mots minute

Cours 18 mots minute

Correction    Exercice lecture au son NR148 du 28 avril 2019

2ème partie

Histoire 15 mots minute

Histoire 18 mots minute

Correction     Histoire des radioamateurs n°52

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 7

Le Nunavut (signifiant « notre terre ») est un territoire fédéral du Nord du Canada, bordé au sud par le Manitoba et à l’ouest par les Territoires du Nord-Ouest.

Le Nunavut fut administrativement séparé des Territoires du Nord-Ouest pour devenir un territoire autonome le 1er avril 1999, par la Loi sur le Nunavut, ainsi que par la Loi concernant l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut, bien que les frontières aient été établies dès 1993. Il s’agit du 3e territoire canadien par ordre de création, avec une superficie de 2 093 190 km, il est la plus grande entité territoriale du pays mais aussi une des moins peuplées, avec une population de 35 994 habitants en 2016. Sa capitale est Iqaluit. Ce territoire est traditionnellement habité par le peuple autochtone des Inuits.

Si Bruno renouvelait aujourd’hui en 2019 son expédition de 1989, son indicatif ne serait donc plus VE8/FD1JYD ou VE8VC mais deviendrait VY0/F5JYD ou VY0VC.

Car de plus, les radioamateurs qui étaient autorisés en décamétrique en 1989 ont vu leur préfixe FD1 changer en 1993 pour devenir F5, et les préfixes FC1, non autorisés en décamétrique à cette période, rester en F1.

La CW par F5LBD 2019-17

https://www.news.urc.asso.fr/wp-content/uploads/2017/11/F5LBD-CW.jpg

Le DVD des cours parus en 2015-2016-2017 est disponible en boutique

1ère partie

Cours 15 mots minute

Cours 18 mots minute

Correction      Exercice lecture au son NR147 du 23 avril 2019

2ème partie

Histoire 15 mots minute

Histoire 18 mots minute

Correction     Histoire des radioamateurs n°51

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 6

Carnet de route.

C’est le départ pour KCI il fait 5°C avec beaucoup de vent du nord, et même pas une bouteille de whisky l’alcool est rigoureusement interdit ici. En moins de deux cent mètres l’avion décolle, on se demande comment ? Sur KCI de la boue des cailloux et encore de la boue de la boue. On se sert du « Peak 1 » bien connu des initiés.

Repas du 14 juillet : velouté d’asperges paella avec du thon café avec gâteaux secs aux brisures de chocolat coca cola pain de mie.

Deuxième jour sans avion de ligne ils sont bloqués à Iqualuit la météo est trop mauvaise trop de brouillard. Nous sommes très bien accueillis. Le mauvais temps et surtout l’humidité. Temps magnifique, il n’y a pas de vent incroyable ! Température 2°C il fait un vent terrible.

Nous étudions avec les garde-côtes et Wayne le meilleur point de passage. Wayne nous trouve sympas, il nous préfère à Stéphane Peyron, il arrive mieux à parler avec nous qu’avec Jean Louis Etienne un peu trop sur sa planète. D’après lui nous serons les premiers à aller au Pôle Nord Magnétique depuis Maurice Uguen en 1985.

La neige a cessé de tomber le vent redouble de violence. La toilette se fait rapidement l’eau est trop froide. Le repas sera avalé avec goinfrerie, du beef, du beef, du pain de mie. Atterissage sur une piste digne du Paris Dakar avec le Boeing 737 le pilote dut s’y reprendre en deux fois, au premier passage il voulut se poser sur la route. La mer est entièrement gelée le vent redouble nous avons du mal à progresser. Mal dormi, trop froid dans le sac

Epilogue.

Les Inuits de nos jours se sont occidentalisés à outrance, ils vivent dans des maisons surchauffées avec tout le confort du continent nord-américain subventionné par le gouvernement canadien. Si le chien de traîneau est toujours présent il a été remplacé par le skidoo tout comme l’igloo que l’on ne rencontre que sur les photos.

Coté radio, pratiquement 4.000 qso dans le log et 112 entités DXCC presque exclusivement sur 15 et 20 mètres avec des conditions de trafic modestes et puissance QRP.

Des souvenirs inoubliables ! Les expéditions on les aime aussi pour cela.

Bruno FILIPPI FD1JYD (devenu ensuite F5JYD)

à suivre

La CW par F5LBD 2019-16

https://www.news.urc.asso.fr/wp-content/uploads/2017/11/F5LBD-CW.jpg

Le DVD des cours parus en 2015-2016-2017 est disponible en boutique

1ère partie

Cours 15 mots minute

Cours 18 mots minute

Correction      Exercice lecture au son NR146 du 16 avril 2019

2ème partie

Histoire 15 mots minute

Histoire 18 mots minute

Correction    Histoire des radioamateurs n°50

Antenne cage : Gain

Certains seront potentiellement déçus à la lecture de cet article concernant l’antenne cage :
http://radioamateur.forumsactifs.com/t2215-antenne-cage-gain

A l’instar du fait qu’il faut faire attention à ce qui s’écrit sur Internet, il faut faire aussi attention à ce qui se dit sur les bandes radioamateurs…

Cordialement,
Ludovic Vuillermet – F5PBG
http://f5pbg.free.fr

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 5

C’est le 13 juillet que la première tentative pour atteindre le PNM fut lancée la météo était favorable mais le créneau relativement court dans le temps. Equipé de façon légère une vingtaine de kilos sur les épaules nous nous élancions cap au sud, la banquise était parfaite, la boussole totalement inutilisable ici, nous naviguions au sextant électronique version pédestre sur SAT NAV utilisé sur les bateaux et avions arctiques. C’est à une vingtaine de kilomètres du but que le 14 juillet nous dûmes déchanter, la banquise qui s’offrait à nous devenait de plus en plus entrecoupée par les eaux et toutes progressions devenaient  difficiles et dangereuses. Nous étions alors en 77°34’N et 102°40’W et c’est de cette position sur la banquise que furent réalisés prés de 500 QSO en ce jour du bicentenaire de la révolution française, le 14 juillet 1989, entre 18 et 21 H GMT sur les 15 et 20 mètres.

Le retour sur KCI se fit rapidement, pressés par une météo changeante, avec beaucoup de regrets de n’avoir pu atteindre le PNM en ce jour anniversaire. Les 16 et 17 juillet une nouvelle tentative avec un itinéraire plus à l’est fut également vouée à l’échec pour les mêmes raisons de banquise trop aléatoire par endroit : trop d’eau et pas assez de glace solide praticable.

Le Pôle Nord Magnétique serait pour une autre fois !

à suivre

La CW par F5LBD 2019-15

https://www.news.urc.asso.fr/wp-content/uploads/2017/11/F5LBD-CW.jpg

Le DVD des cours parus en 2015-2016-2017 est disponible en boutique

1ère partie

Cours 15 mots minute

Cours 18 mots minute

Correction   Exercice lecture au son NR145 du 09 avril 2019

2ème partie

Histoire 15 mots minute

Histoire 18 mots minute

Correction    Histoire des radioamateurs n°49

IC9700 : Problème de verrouillage de l’oscillateur externe 10 MHz (ou pas…)

Un exemple concret de l’achat d’un équipement sans vérifier le manuel de service pourtant très clair sur le sujet :

http://radioamateur.forumsactifs.com/t2211-ic9700-probleme-de-verrouillage-de-l-oscillateur-externe-10-mhz-ou-pas

En résumé l’entrée 10 MHz n’est pas prévue pour asservir en temps réel la fréquence de l’ IC9700.

73’s de Ludovic – F5PBG.
http://f5pbg.free.fr

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 4

C’est avec plus de 150 Kg d’équipement, de vivres et de matériels radio que le petit bimoteur De Haviland de Kenn Borek Air nous emmena sur King Christian Island (77°48’N 101°40’W), deuxième étape de l’expédition.

KCI, avec son ancienne piste d’atterrissage en terre battue, vestige de l’exploration pétrolifère, son relief désertique quasiment plat et caillouteux et ses plages de sable fin, est un véritable paradis pour les phoques et autres animaux de la banquise, mais pour nous humains c’est le désert apocalyptique total.

Tant bien que mal, notre campement de base fût installé après avoir trouvé un emplacement stable et abrité naturellement. Tout le matériel avait bien supporté le voyage, les choix techniques se révélaient être judicieux et à la mesure de l’investissement. Coté radio, NA43 fut sur l’air et le premier QSO fut DJ7YE Bert de RFA sur 20 mètres à 17H18 GMT le 2 juillet …

La station était composé d’un IC735 de chez ICOM utilisé à puissance réduite afin d’économiser l’énergie disponible une série d’accus cadium nickel résistants aux basses températures, des panneaux solaires fournissant l’énergie électrique très efficaces les jours ensoleillés, peu par grand brouillard. Côté aérien, une verticale tribande de fabrication US. Coté propagation elle fut excellente avec des pile-up mémorables sur les USA et l’Europe, peu avec l’Asie et surtout trois formidables QSO « arctique antarctique » depuis Dumont d’Urville  avec FT4YC.

à suivre

La CW par F5LBD 2019-14

https://www.news.urc.asso.fr/wp-content/uploads/2017/11/F5LBD-CW.jpg

Le DVD des cours parus en 2015-2016-2017 est disponible en boutique

1ère partie

Cours 15 mots minute

Cours 18 mots minute

Correction    Exercice lecture au son NR144 du 02 avril 2019

2ème partie

Histoire 15 mots minute

Histoire 18 mots minute

Correction    Histoire des radioamateurs n°48

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 3

GO to RESOLUTE Bay. L’endroit où il n’y a pas d’aube.

Vous n’êtes pas au bout du monde mais d’ici vous pouvez le voir.

Située sur la côte sud de  l’île Cornwallis (IOTA NA-09) en 74°42’N et 94°50’W, Resolute Bay doit son nom au H.M.S Resolute, l’un des vaisseaux de l’expédition partie à la recherche de Franklin sous le commandement du capitaine H.T Austin.

Base arctique pour les excursions ou expéditions dans les îles ou vers les pôles, elle est un lieu de passage quasi obligé grâce à la logistique que l’on peut trouver sur place. Les installations de son aéroport et ses services de météo et de communications satellitaires confèrent à Resolute une place de leader dans l’exploration de l’arctique canadien.

Ce fut donc de Resolute Bay (IOTA NA09) que les premiers CQ de VE8/FD1JYD furent lancés  dans un petit shack en bois de 2m² situé à une centaine de mètres du bureau de poste locale. La propagation est bonne sur 15 et 20 mètres avec les cinq continents, les bandes basses inexploitables en cette période de l’année, le 10 mètre étant ouvert de façon très sporadique, les bandes métriques n’ayant pas étaient activées. L’accueil ici fut formidable les coast-guards canadiens, Wayne le boss de la météo ainsi que Terry et Bezal de la High Arctic International se mirent en quatre pour nous aider dans la logistique de l’opération VE8VC.

à suivre

 

La CW par F5LBD 2019-13

https://www.news.urc.asso.fr/wp-content/uploads/2017/11/F5LBD-CW.jpg

Le DVD des cours parus en 2015-2016-2017 est disponible en boutique

1ère partie

Cours 15 mots minute

Cours 18 mots minute

Correction     Exercice lecture au son NR143 du 26 mars 2019

2ème partie

Histoire 15 mots minute

Histoire 18 mots minute

Correction    Histoire des radioamateurs n°47

Reclassement ON3 en ON2

Voilà déjà quelques mois que l’on ne parle que de cela en Belgique… Le nouveau décret Royal pour les radioamateurs.

Il faut rappeler le contexte actuel. La Belgique a 2 classes de licence, les ON3 et les autres. Avant 2010 il y avait ceux de la classe B (HAREC B) qui ont été reclassés en classe HAREC A avec la suppression de la télégraphie et qui ont changé leur indicatif, il y avait des opérateurs de classe C (ON3 avant 2005) qui ont été reclassés en ON2 (Ils peuvent toujours demander leur reconversion)… Aujourd’hui seule la licence HAREC est délivrée et la licence de base, classe C (ON3). Les ON3 passent un examen équivalent à la licence dite “novice CEPT”  (site IBPT et ICI), si effectivement ils passent une épreuve pratique dans un radioclub, comme le préconise la “entry classe CEPT” ils passent aussi une épreuve de législation et une épreuve technique à l’IBPT sur la base du report 36 et de la recommandation 05(06). Certains pays CEPT reconnaissent d’ailleurs une équivalence à cette licence ON3 si dans leur pays ils ont instauré une “licence novice”.

Depuis quelques années l’ensemble des associations nationales et internationales réclament l’application des textes CEPT et la création de 3 classes de licence dans tous les pays CEPT. La Belgique souvent à la tête de l’innovation dans les textes radioamateurs s’apprête à créer 3 classes de licences :

  • Entry Class : ON3
  • Novice Class : ON2
  • HAREC Class : Les autres ON

Une première partie du décret est parue, celle d’affectation des bandes, et il s’avère que les actuels ON3 sont lésés, car leur nombre de bandes autorisées diminue ainsi que leur puissance qui passe de 50 W à 10 W. Leurs droits actuels se rapprochent plus des droits des nouveaux ON2 que des nouveaux ON3. Aucune allusion n’est faite dans ce décret pour préciser s’il y a ou pas un reclassement de prévu.

Nous avons donc été contacté par les associations Belges qui ne siègent pas à l’IBPT et par de nombreux OM qui ne comprennent pas, le silence de l’IBPT mais surtout le silence pesant des autres associations radioamateurs qui siègent à l’IBPT, VRA, UFRC associations fantômes sans membre et la principale l’UBA qui n’a fait que constater mollement la proposition de l’IBPT…  Ils savaient, mais n’ont rien dit et n’ont rien fait.

WHRO a donc décidé d’aider les associations Belges qui ne siègent pas à l’IBPT à faire entendre leur point de vue et lance une pétition pour demander le reclassement des ON3 en nouveau ON2. Plus vous serez nombreux à signer cette pétition, plus vous donnerez les moyens à ces associations de porter votre voix à l’IBPT .

Diffusez, faites signer la pétition nous savons que nous pouvons compter sur la solidarité internationale de tous les gars du monde.

 

 

VE8VC par FD1JYD en juillet 1989, épisode 2

Point moyen du PNM

Le pôle nord magnétique (« PNM ») que beaucoup confondent avec le pôle géographique se trouve dans l’immensité arctique canadienne, plus précisément dans les territoires du Nord Ouest appelé aujourd’hui Nunavut (notre terre) Sa position exacte est assez mal définie puisque sans cesse en mouvement autour d’un point moyen. Il faut réaliser que la position du pôle magnétique pour une année donnée est une position moyenne qui varie quotidiennement. Lorsque le champ magnétique est actif il peut se déplacer de plus de 80 Km sur une trajectoire ovale (elliptique) bien définie. La variation quotidienne  du PNM et sa variation séculaire ont des causes très différentes liées à l’activité solaire et aux particules chargées qu’il émet et qui interagissent avec le champ magnétique terrestre.

Il était en 1831 lors de sa première détermination par l’Anglais James Clark Ross en 70° 53’N et 97° 46’W approximativement. Quelques 70 ans plus tard le second visiteur du pôle magnétique sera l’explorateur Norvégien Roald Amundsen qui en déterminera son emplacement en 70°31’N et 96°34’W  (avril 1904). En  1989 son point moyen calculé le situe en 77°24’N et 103°W au sud de King Christian Island (« KCI ») en pleine zone marine prise par les glaces une grosse partie de l’année.

Année Observateurs Position (année)
1947 Serson et Clark 73.9° N, 100.9° W (1948.0)
1962 Loomer et Dawson 75.1° N, 100.8 °W (1962.5)
1973 Niblett et Charbonu 76.0° N, 100.6° W (1973.5)
1984 Newitt et Niblett 77.0° N, 102.3° W (1983.9)
1994 Newitt et Barton 78.3 °N, 104.0° W (1994.0)
1999, 2001 Newitt, McKee, Mandea, Orgeval 81.3° N, 110.8° W (2001.0

à suivre

 

La CW par F5LBD 2019-12

https://www.news.urc.asso.fr/wp-content/uploads/2017/11/F5LBD-CW.jpg

Le DVD des cours parus en 2015-2016-2017 est disponible en boutique

1ère partie

Cours 15 mots minute

Cours 18 mots minute

Correction     Exercice lecture au son NR142 du 19 mars 2019

2ème partie

Histoire 15 mots minute

Histoire 18 mots minute

Correction      Histoire des radioamateurs n°46

Bulletin ARRL CW et RTTY

Voici le calendrier de diffusion du bulletin de l’ARRL le matin, l’après-midi et soir, pour la saison printemps-été 2019 en CW et en RTTY (Baudot vitesse 45,45 bauds), la petite lettre en minuscule accolée à “CW” indique la vitesse “s” pour Slow, et “f” pour Fast très intéressant pour ceux qui veulent progresser en télégraphie.

Les rendez vous :

SB QST ARL ARLB007 ARLB007 W1AW 2019 calendrier printemps/été

Heure  UTC Mode Jour
13h00 CWs Me,Ve
13h00 CWf Ma,Je
20h00 CWf Lu, Me, Ve
20h00 CWs Ma, Je
21h00 CWb Tous les jours
22h00 Digital Tous les jours
24h00 Digital Tous les jours
01h00 CWs Ma, Je
03h00 CWb Tous les jours

Horaires de trafic avec la station, tous les jours :

  • 14h00 UTC à 16h00 UTC – (10 AM to 12 PM ET)
  • 17h00 UTC à 19h45 UTC – (1 PM to 3:45 PM ET)
  • Station fermée de 16h00 à 17h00 UTC (12 PM to 1 PM ET))

Fréquences (MHz)

  • CW: 1.8025 3.5815 7.0475 14.0475 18.0975 21.0675 28.0675 50.350 147.555
  • DIGITAL: – 3.5975 7.095 14.095 18.1025 21.095 28.095 50.350 147.555
  • VOICE: 1.855 3.990 7.290 14.290 18.160 21.390 28.590 50.350 147.555

Notes:

  • CWs = Morse Code practice (slow) = 5, 7.5, 10, 13 and 15 WPM
  • CWf = Morse Code practice (fast) = 35, 30, 25, 20, 15, 13 and 10 WPM
  • CWb = Morse Code Bulletins = 18 WPM

Les fréquences CW comprennent des exercices de tests de qualification et les bulletins.

Le mode DIGITAL = BAUDOT (45.45 baud), BPSK31 and MFSK16 en alternance.

Merci à F5PSI pour l’information

 

Traduction
Abonnements

Bulletin F8URC

WHRO News Letter

Calendrier 2019

Toutes les activités, réunions, salons, concours de l’année 2019 à télécharger

Calendrier URC 2019

Mémento licence HAREC

Edition 2017

Commander ICI

Archives
Catégories
Partenariat

Nous recommandons ces sociétés, le meilleur accueil vous sera réservé et réduction pour les membres de l’URC