Pour un radioamateurisme authentique et moderne

CMR-19, 50 MHz est accepté

L’allocation du 50 MHz est en bonne voie, la demande votée par la CMR-15 était :

1 à étudier les besoins de fréquences en Région 1 du service d’amateur dans la bande de fréquences 50-54 MHz;
2 compte tenu des résultats des études mentionnées ci-dessus, à étudier le partage entre le service d’amateur et les services mobile, fixe, de radiolocalisation et de radiodiffusion, afin de garantir la protection de ces services.

Pendant 4 ans à la CEPT, dans les pays, les associations de radioamateurs ont travaillé durement et sans relâche. 3 pays (France, Russie, Suisse) étaient opposés à l’allocation 50-54 MHz en statut primaire comme dans les régions 2 et 3. Un consensus a été obtenu in extremis pour la CMR-19, proposer 50-52 MHz en statut secondaire.

La discussion à la CMR-19 a été âpre, car 26 pays de la région 1 ont défendu 50-54 en statut primaire et 44 pays (dont les 26) ont obtenu 500 kHz en primaire. L’allocation qui devrait figurer au rapport de la CMR-19 sera : Allocation en secondaire de 50-52 MHz pour tout le monde en région 1 (sauf la Russie 50,080-50,280) avec des notes en bas de page pour les 44 pays.

La demande de l’URC et de WHRO et les différentes interventions en collaboration avec l’IARU allaient dans ce sens. Nous avons milité pour que l’opposition de la France ne pénalise pas l’ensemble des pays de la région 1. Bien sûr nous n’avons pas obtenu la totalité de la demande, mais nous avons joué notre rôle et nous avons montré notre présence. L’unité de toutes les associations, tant au niveau national qu’international montre que nous sommes une force et que nous pouvons obtenir des avancées.

La suite, il faudra attendre le rapport final de la CMR, il faut environ un an pour le rédiger, ce qui porte l’application des nouvelles mesures à janvier 2021. Ensuite chaque pays devra intégrer les nouveautés dans sa propre règlementation. Pour nous en France ça ne changera donc pas le tableau puisque l’allocation actuelle dérogatoire est de 50-52 MHz en secondaire, l’allocation passe simplement de dérogatoire, à définitive, sans avoir à modifier le tableau, c’est donc transparent. Ce qui change c’est que dans le futur on ne peut pas supprimer l’allocation dérogatoire, et c’est plutôt rassurant.

Voir les articles

 

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

Une réponse à CMR-19, 50 MHz est accepté

Traduction
Abonnements

Bulletin F8URC

WHRO News Letter

Calendrier 2019

Toutes les activités, réunions, salons, concours de l’année 2019 à télécharger

Calendrier URC 2019

Mémento licence HAREC

Edition 2017

Commander ICI

Archives
Catégories
Partenariat

Nous recommandons ces sociétés, le meilleur accueil vous sera réservé et réduction pour les membres de l’URC