Pour un radioamateurisme authentique et moderne

Chasse à la triche

Voici la traduction d’un article de F6ARC sur son site QRZ.com.  Merci aux membres du CDXC pour l’information

Pendant mon temps libre je serai encore une fois actif comme FG/F6ARC, pendant une quinzaine en novembre et décembre 2018. Je participerai au CQWW CW Contest en mono bande.  En dehors du concours, je serai plus particulièrement sur des bandes basses utilisant CW (et non le FT8). Je serai plus présent autour du lever du soleil (09:00-10:10z) pour favoriser l’Asie et le Pacifique.

Je travaillerai en split : en raison du problème habituel avec l’Europe (des stations appelant continuellement ), j’écouterai en haut, mais aussi en bas. Ne vous inquiétez pas, je vous dirai où j’écoute. Gardez vos oreilles grandes ouvertes…

Que les tricheurs prennent garde!

Beaucoup d’entre nous ont témoigné comment un certain prétendu DXer utilisera n’importe quels moyens pour améliorer son score DXCC, particulièrement sur 80 et/ou 160m. Que ce soit l’utilisation du WebSDR ou à l’aide de stations contrôlées à distance en dehors du pays d’origine  pour recevoir des pays éloignés certains n’hésiteront pas à dépasser la ligne.

Pour notre activité, ils se tirent souvent une balle dans le pied, par leur manque de connaissance sur la propagation sur ces bandes. Tel était le cas pour un italien IK2 *** qui, en 2017, a répondu à mon CQ en CW, 20 minutes avant mon lever du soleil en FG (10:00z) sur 80m. Il était 599 ! Je l’ai ignoré et ai continué à appeler CQ. Ses appels ont été suivis par un F5 ***! Même signal, même traitement.

Dernier mais pas le moindre, ce message reçu de la Californie, les USA : « deux indicatifs que j’ai entendus sur 40m hier soir étaient SV2 *** et DD5 **. C’était clairement le même émetteur, parce que le signal n’était pas propre et avait les mêmes artefacts pour les deux indicatifs. C’était tout à fait fort et je n’ai pas pu entendre des autres stations de l’Union européenne sur l’antenne verticale à l’époque. En ce moment (0503 – 0510Z), j’ai entendu les indicatifs I1 ***, I2 *** et DF2 ** marchent E6Y sur 80m CW. Aussi tout ont semblé être le même signal et trop forts. Ce comportement décourage. Il me fait vouloir perdre espoir en DX.

J’ai délibérément omis leurs suffixes, ils se reconnaîtront probablement.

Cette année, si j’ai des doutes sur de l’utilisation de WebSDR (des retards de la réponse) ou la télétransmission (la force de signal anormale en comparaison de d’autres de la même région), de tels appels ne seront pas confirmés dans mon journal. En plus des susdites mesures, si je devais  recevoir des appels d’indicatifs multiples en série, chacun avec le même signal, le même verrouillage et le ton, seulement premier indicatif sera dans le journal. Soyez certain que votre indicatif est le premier utilisé!

Traduction
L’URC fête ses 50 ans

Toutes les festivités 2018 en téléchargeant le calendrier radioamateur de 2018

Partenariat

Nous recommandons ces sociétés, le meilleur accueil vous sera réservé et réduction pour les membres de l’URC

Mémento licence HAREC

Edition 2017

Commander ICI

S’abonner à F8URC

Notre adresse

Union des Radios Clubs

3 rue Saint Lugle
62190 Lillers
France
Archives
Catégories