Pour un radioamateurisme authentique et moderne

En route vers la CMR19

UT3UV – F1PSH – F4GKQ Meeting de Kiev

Communiqué commun EURAO – IARU

Les bénévoles de l’IARU on travaillé pendant trois ans pour proposer l’article 1.1 à l’agenda de la Conférence Mondiale Radio de 2019. Il propose l’allocation d’une nouvelle bande pour le service amateur autour de 50 MHz en  Région 1 dans la table d’attribution des fréquences du règlement  des radiocommunications, afin d’harmoniser avec les Régions 2 et 3.

Un énorme travail a été entrepris auprès de l’Union Africaine des Télécommunications, la CEPT, le Groupe Arabe de Gestion du Spectre, RCC et bien sûr l’ IT,U afin de gagner leur soutien pour qu’une allocation internationale puisse être possible au lieu d’une allocation dérogatoire pays par pays comme  actuellement, conformément à l’Article 4.4 des règlements. L’IARU a représenté la voix des radioamateurs à ces réunions soutenant que de nouvelles utilisations du spectre exigent une  bande passante significative en 50 MHz et a proposé un tableau d’utilisation de la bande qui explique sa demande. L’IARU s’est aussi engagé à réaliser et à partager ses études en utilisant des modèles de propagation reconnus par ITU et CEPT

Après de nombreuses semaines de discussions et de réunions dans des rencontres tant régionales que mondiales comme la CMR-15, la prochaine étape la route de la CMR-19 a eu lieu cette semaine, où l’équipe du projet de CEPT PTD a considéré sa position sur cet article à l’ordre du jour dans la préparation pour la Conférence préparatoire CEPT en novembre et l’ITU CPM en février 2019.

Le travail pendant cette réunion a été renforcé) par la présence de l’EURAO qui a coopéré avec IARU pour chercher le meilleur compromis possible pour le service amateur sur cet article d’ordre du jour CMR-19.

Le Service Amateur a rencontré une opposition forte de quelques pays qui soutiennent que la bande des 50 MHz est déjà allouée à d’autres services dans leurs pays (malgré la fermeture de beaucoup de stations de broadcast ces dernières années qui ont opéré dans cette bande) et ils pensent que le partage de la bande présente des problèmes.

À cette réunion deux options ont été préparées la première préférée par la majorité des administrations CEPT participant activement aux discussions, propose une attribution secondaire de 2 MHz pour l’inclusion dans l’Article 5 des Règlements des radiocommunications ITU. La deuxième option, qui est le résultat d’un compromis majeur négocié par le mouvement amateur après la dernière réunion de PTD et qui est préférée par EURAO et IARU, verrait une attribution primaire de 500 kHz de 50.0 – 50.5 MHz et une attribution secondaire de 50.5 – 52.0 MHz. L’une ou l’autre option améliorerait les mécanismes internationaux qui permettent aux radioamateurs d’utiliser le 50 MHz sans interférence et sur une base non-protégée. Ces options seront de nouveau considérées à la prochaine réunion PTD.

Nous espérons que la coopération entre IARU et EURAO continuera dans  futures réunions CEPT, et sur tous les sujets pertinents pour les radioamateurs.

Pour des raisons techniques, l’article qui devait être publié simultanément sur le site de l’EURAO n’est pas disponible, vous pouvez donc lire l’original sur le site IARU

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018 URC Union des radioclubs
Traduction
L’URC fête ses 50 ans

Toutes les festivités 2018 en téléchargeant le calendrier radioamateur de 2018

Partenariat

Nous recommandons ces sociétés, le meilleur accueil vous sera réservé et réduction pour les membres de l’URC

Mémento licence HAREC

Edition 2017

Commander ICI

S’abonner à F8URC

Notre adresse

Union des Radios Clubs

3 rue Saint Lugle
62190 Lillers
France
Archives
Catégories