Pour un radioamateurisme authentique et moderne

Le REF refuse la main tendue de l’URC

Résultat de recherche d'images pour "main tendue"Nous avons décidé à l’URC de ne plus s’occuper des autres associations, de tracer notre chemin, de faire ce que nous avons à faire, mais force est de constater que les autres associations s’occupent de nous et font courir des propos diffamatoires, qui vont jusqu’aux insultes… Faut-il laisser passer, et tendre l’autre joue ? Devant ces attaques nous ne pouvons rester immobiles.

  1. Que représente l’URC ? Question sans cesse remise sur le tapis… Une association représente une façon de penser et d’agir. Nul n’est obligé de payer une cotisation pour se sentir représenté par l’URC. Le paiement de la cotisation est un gage de confiance et de soutien en aucun cas une permission de représenter celui qui la paye. D’ailleurs ce n’est pas parce que l’on paye une cotisation à une association que l’on se sent représentée par celle-ci, certains payent une cotisation uniquement pour obtenir un service, ce sont des clients et non des militants… A l’URC nous recevons des courriers, nous discutons avec les radioamateurs et ce que l’on peut dire aujourd’hui c’est que la majorité des radioamateurs sont en phase avec nos propositions et nos idées, nous représentons cette majorité.
  2. Quel est le budget de l’URC ? Oui notre budget n’a que 4 chiffres alors que d’autres associations ont un budget à 6 chiffres… Et alors l’argent est un moyen de réaliser ses objectifs, certes, mais pas seulement. Avoir des idées, faire des dossiers ne coûtent pas d’argent… Aller aux réunions de l’IARU, dans les hôtels fastidieux coûte de l’argent. Nous n’avons pas de personnel à payer, nous n’avons pas de siège social à entretenir, nous ne publions pas une revue… Nous préférons engager des frais dans des actions promotionnelles comme des indicatifs spéciaux participatifs, ou encore aider les radioclubs à promouvoir leurs activités que de participer à de fastes manifestations qui ne font pas avancer la cause radioamateur. L’URC avec 100 fois moins de budget réalise 100 fois plus. Nous préférons demander une cotisation modeste par rapport à d’autres associations car l’argent n’est pas tout dans le monde, mais c’est vrai il en faut pour vivre.  C’est un choix voté en assemblée générale. Si une action demande de grosses sommes, alors nous demandons des subventions qui permettent de réaliser nos objectifs. Et si nous faisons entrer dans la comptabilité le bénévolat valorisé alors nous passons à un budget à 6 chiffres aussi… Tout est une affaire de manière de compter… Tous nos comptes sont publiés pour nos membres, votés en assemblée générale et ils sont même envoyés à la préfecture, ce qui n’est obligatoire que pour les RUP.

N’en déplaise à certains, l’URC existe, l’URC est présente sur le plan international avec l’EURAO, l’URC est reconnue, souvent bien mieux à l’étranger qu’en France, l’URC siège à l’administration française à égalité avec les autres, l’EURAO siège à la CEPT et sera à la CMR19…  La voix des radioamateurs n’est pas unique et elle peut être entendue.

Je pose maintenant une question à tous les détracteurs, à tous ceux qui se prennent pour le centre du monde et comme incontournables dans le monde des radioamateurs. Pourquoi, si votre intention est de faire avancer le monde radioamateur, vous privez vous de l’apport de l’URC ou de l’EURAO, c’est-à-dire pourquoi refusez vous systématiquement la main que l’on vous tend pour porter les dossiers de concert aux administrations ? Pourquoi le seul argument qui vous vient à l’esprit c’est de dire que nous ne représentons rien et que nous n’avons pas d’argent ? Osez dire que vous n’êtes pas d’accord avec nos propositions, ayez des arguments étayés contre nos propositions. Aujourd’hui votre comportement exclusif aboutit à ce que rien n’avance en France ou dans le monde. Cela fait 5 ans que le décret sur la nouvelle réglementation est paru avec des erreurs car il est paru dans la précipitation entre les 2 tours des élections présidentielles en 2012, que l’on a eu 1 seule réunion avec l’administration en 2015 et que rien de rien mais rien n’avance et que si l’on continue comme ça, rien n’avancera. Je le dis clairement c’est parce que toutes les associations en France sont, soit soumises au REF, soit des minus à négliger, que rien n’avance. Tant que certains garderons cette même attitude méprisante envers les autres, nous n’aurons pas en France de licence novice et de réforme des examens, nous n’aurons pas d’extension du spectre, etc…

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2017
Traduction
Abonnements

Bulletin F8URC

WHRO News Letter

Calendrier 2019

Toutes les activités, réunions, salons, concours de l’année 2019 à télécharger

Calendrier URC 2019

Mémento licence HAREC

Edition 2017

Commander ICI

Archives
Catégories
Partenariat

Nous recommandons ces sociétés, le meilleur accueil vous sera réservé et réduction pour les membres de l’URC