Pour un radioamateurisme authentique et moderne

Récepteur à réaction ONTARIO

Photographie

Le récepteur à réaction ONTARIO est une curiosité  électronique de  part son fonctionnement. De base c’est un auto-oscillateur lié à la capacitance  de ses jonctions internes émetteur et collecteur. Sur les fréquences basses de 150KHz  à  1MHz  cette capacitance  interne est largement suffisante  pour entretenir l’auto oscillation.  Mais encore une fois l’expérimentation, démontre que la tension positive  sur l’émetteur (transistor PNP T2)  ne doit pas dépasser 2 volts. Sur les fréquences supérieures à 1MHz  (les Ondes courtes) pour augmenter la capacitance émetteur – collecteur  et activer l’auto-oscillation un condensateur ajustable CV3 et prévu pour forcer l’auto-oscillation.

En maîtrisant la montée progressive de l’auto-oscillation par  la variation de la tension émetteur de T2, ajustée par P2 potentiomètre linéaire de 10K, il est possible de faire décrocher en douceur la phase auto-oscillation, et passer en démodulation AM, tandis que la position accrochée ( en auto-oscillation décode CW et SSB).

Nous avons reconstitué ce récepteur avec les archives retrouvé sur le WEB et l’ensemble forme un excellent  récepteur aux performances honorables, de construction simple avec un circuit imprimé facilement reproductible à dessiner à la main et un schéma reconstitué, fidèle de l’original.

Lire la suite…..

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2017
Traduction
Abonnements

Bulletin F8URC

WHRO News Letter

Calendrier 2019

Toutes les activités, réunions, salons, concours de l’année 2019 à télécharger

Calendrier URC 2019

Mémento licence HAREC

Edition 2017

Commander ICI

Archives
Catégories
Partenariat

Nous recommandons ces sociétés, le meilleur accueil vous sera réservé et réduction pour les membres de l’URC