Pour un radioamateurisme authentique et moderne

Lu sur les blogs : Le Rain Scatter – What’s that ?

Rain ScatterCe mode de propagation consiste à exploiter l’effet de diffusion des ondes par des nuages orageux denses en hydrométéores . Les grosses goutes de pluie ainsi que les cristaux de glace sont de puissants centres de diffusion sur les bandes centimétriques. Dans un cumulonimbus c’est la zone ou la glace commence à fondre dans le nuage qui est la plus efficace. On appelle cette zone « bande brillante » dans le langage des radaristes. Elle est souvent située à une altitude de 3 à 4 km. Lorsque le nuage est bien développé ou super-cellulaire, son sommet peut monter très haut jusqu’à 10km d’altitude à la limite de la tropopause et utilisable encore pour la diffusion radio.

Le principe de ce mode de propagation consiste à émettre en direction de ces zones afin de bénéficier de leur grande altitude pour faire une sorte de « bond » radio à grande distance. L’onde diffusée se retrouve alors à couvrir une zone très importante, d’autant plus grande que le nuage est élevé et avec une force de signal d’autant plus intense que la densité d’hydrométéore est grande.

Typiquement au moi de Juin/Juillet/Aout toutes les conditions météorologiques sont réunies pour constituer des cellules orageuses très efficaces.

Ce mode de propagation est très utilisé sur les bandes centimétriques. Il est le plus efficace sur la bande 10GHz et ce n’est du reste pas un hasard si les radars météos exploitent cette partie du spectre. Ce mode est aussi exploitable sur 5,7GHz et plus rarement sur 2,3GHz et 24GHz.

Vous pouvez consulter l’article de l’auteur .. en cliquant ici

Traduction
Trouver sur le site
Calendrier URC
octobre 2020
LMMJVSD
    1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
« Sep   Nov »
Abonnements

Bulletin F8URC

WHRO News Letter

Paiement Paypal
Adhésion URC 2020
Other Amount:
Votre email:
Mémento licence HAREC

Edition 2017

Commander ICI

Archives
Categories