Pour un radioamateurisme authentique et moderne

43 000 m, un record pour le ballon de Saint Venant

decollage

Le 18 juin, la journée avait pourtant commencé de façon morose, sous la pluie… Mais, Météo France a promis que le ciel serait dégagé en fin de matinée, ce qui fut le cas.

Le gonflage commença a 10h30, et les 135 bars nécessaires, soit 6,1 m3 recommandés par le logiciel TOVPI se sont déversés dans l’enveloppe. Il fallait éviter à tous prix les nombreuses forêts qui étaient autour du point d’impact prévisionnel.

Le décollage a eu lieu à 13h06 et ce fut une montée régulière à 6,1 m/s pendant 1h57′. Après analyse des données on s’est aperçu qu’il n’y avait plus aucun vent au dessus de 30 000 pieds. L’enveloppe a pu donc se dilater tranquillement, sans contrainte qui pourrait la fragiliser…

Ensuite il y a eu 40 min de descente, nous étions sur la route juste en dessous du ballon et nous avons capté la dernière trame à 135 m d’altitude et puis silence radio… On note la position et on se dirige vers ce point qui après vérification sur Google Earth est au milieu de l’étang de Brunémont. Une grosse angoisse monte… Plus un bruit dans la voiture… Et soudain à 2 km la nacelle fait entendre son bip bip… et on récupère sa position, ouf elle est sur la berge…

Final2Bravo à tous, aux professeurs, aux élèves, aux responsables, aux radioamateurs qui ont participé, c’est une superbe aventure qui aura un lendemain sans aucun doute.

Toutes les informations techniques seront publiées sur le site de la FFBRA dès que les élèves auront exploité les fichiers.

Impact20 minutes après s’être posée, la nacelle était récupérée…

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2015
Traduction
Abonnements

Bulletin F8URC

WHRO News Letter

Calendrier 2019

Toutes les activités, réunions, salons, concours de l’année 2019 à télécharger

Calendrier URC 2019

Mémento licence HAREC

Edition 2017

Commander ICI

Archives
Catégories
Partenariat

Nous recommandons ces sociétés, le meilleur accueil vous sera réservé et réduction pour les membres de l’URC