Pour un radioamateurisme authentique et moderne

RADIO CANADA INTERNATIONAL

RCI

C’est en 1942 que fut adopté un décret qui allait mener à la création d’un service de radiodiffusion sur ondes courtes à l’intention des membres des Forces armées canadiennes déployés à l’étranger pendant la Seconde Guerre mondiale. L’objectif était alors de leur donner des nouvelles et des émissions de divertissements en provenance du pays.

Mais ce n’est que le 25 février 1945 que le service prit son envol. Les nations étaient en guerre, mais une promesse de paix pointait à l’horizon lorsque la voix du premier ministre W. L. Mackenzie King souhaita officiellement la bienvenue au nouveau Service international canadien de radiodiffusion sur ondes courtes destiné à faire connaître le Canada à l’étranger mais aussi son point de vue sur ce qui se passait dans le monde.

Emetteurs à Sackville (Nouveau-Brunswick) 1945

Les studios furent installés dans l’immeuble de Radio-Canada situé à Montréal au Québec tandis que les émetteurs étaient implantés à Sackville au Nouveau-Brunswick. Montréal était l’endroit idéal pour installer les studios. Radio-Canada y avait déjà un centre de production très actif et de nombreux annonceurs anglophones et francophones. Le site de Sackville fut choisi après de méticuleuses études portant sur les liaisons radio entre le Canada et l’Europe. Des rapports d’écoute de l’époque indiquent que le Service international possédait le signal sur ondes courtes le plus clair de toute l’Amérique du Nord.

En 1945 les programmes étaient produits en anglais, en allemand et en français. Ils étaient dirigés vers la Grande-Bretagne et le reste de l’Europe de l’Ouest. Le service diffusait un total de six heures de programmation chaque jour. On y offrait des pièces de théâtre, des magazines d’actualité, des commentaires et des programmes musicaux.

Le Service international prit de l’expansion rapidement. En 1946 il diffusait régulièrement en tchèque et en hollandais. Des programmes hebdomadaires étaient diffusés vers les pays scandinaves, en suédois, en danois puis en norvégien. On commença également à diffuser quotidiennement en anglais vers les Antilles. S’ajoutèrent en 1947 les diffusions vers l’Amérique latine en espagnol et vers le Brésil en portugais ainsi qu’en anglais vers l’Australie et la Nouvelle-Zélande. En janvier 1949, le service italien commença ses activités et une émission hebdomadaire en finnois vit le jour en décembre 1950.

Au cours des années qui ont suivi sa création, le Service international avait concentré sa diffusion vers l’Europe de l’Ouest qui vivait les séquelles de la Seconde Guerre mondiale. Au début des années 50, la guerre froide s’était abattue sur l’Europe de l’Est. Soudain, des millions de personnes perdirent toute possibilité d’entendre des comptes rendus objectifs sur la situation mondiale. De nombreux radiodiffuseurs internationaux incluant le Service international de Radio-Canada, commencèrent à diriger des émissions vers les pays au-delà du Rideau de fer, afin d’informer les populations sur ce qui se passait dans le monde «libre».

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019
Traduction
Abonnements

Bulletin F8URC

WHRO News Letter

Calendrier 2019

Toutes les activités, réunions, salons, concours de l’année 2019 à télécharger

Calendrier URC 2019

Mémento licence HAREC

Edition 2017

Commander ICI

Archives
Catégories
Partenariat

Nous recommandons ces sociétés, le meilleur accueil vous sera réservé et réduction pour les membres de l’URC