Pour un radioamateurisme authentique et moderne

Première rencontre avec un homme de l’espace

 

Une nouvelle étape, importante, pour le projet Ariss, au collège Langevin. Avant d’entrer en contact, par liaison radio, avec les résidents de la station ISS, probablement à la fin de l’année scolaire, les élèves impliqués dans ce projet ont reçu Léopold Eyharts, spationaute à l’Agence spatiale européenne, qui a séjourné dans la station en 2008.

Avant la conférence publique prévue le soir au Ciné-Bourse, la vingtaine d’élèves du “club Ariss” ont eu le droit à un échange privilégié avec le spationaute, le 12 février. “Il n’y a pas de question bête”, assure Gérard Halimi, enseignant. Quand on rencontre l’un des rares êtres humains à avoir séjourné dans l’espace, ce serait dommage de brider ses interrogations.

53questions ont été préparées. “Ce sont les nôtres, vraiment”, assurent les élèves. Posées sans filtre.

Beaucoup de questions très prosaïques, sur les petites choses qui font la vie quotidienne, et qui changent complètement dans l’espace : l’apesanteur, l’exiguïté et le confinement… Léopold Eyharts se prête de bonne grâce, et même avec plaisir, à l’exercice, en faisant découvrir, au fil des questions, la station ISS, ses modules, son fonctionnement. Quelques extraits de cette conversation…

“Est-ce qu’on dort bien dans l’espace ?” Léopold Eyharts : “On dort moins que sur terre, parce qu’on a moins d’activité physique. On a besoin de moins de sommeil. Sur terre, en s’allongeant, on ressent une relaxation. Là-haut, rien ne change. On est toujours en train de flotter.

 

Suite LE NOUVELLISTE

 

 

Traduction
Abonnements

Bulletin F8URC

WHRO News Letter

Calendrier 2019

Toutes les activités, réunions, salons, concours de l’année 2019 à télécharger

Calendrier URC 2019

Mémento licence HAREC

Edition 2017

Commander ICI

Archives
Catégories
Partenariat

Nous recommandons ces sociétés, le meilleur accueil vous sera réservé et réduction pour les membres de l’URC