Pour un radioamateurisme authentique et moderne

Radioamateurs : la magie au bout du fil

 

Qu’est-ce qu’un radioamateur ? Un passionné des communications « à l’ancienne » empreint de magie et d’émerveillement.

Rencontre avec Franck Colin.

Franck Colin, a installé son centre d'émission dans une cabane, dans les arbres.

Franck Colin, a installé son centre d’émission dans une cabane, dans les arbres. (PHOTO S. M.)


Quatre-vingt-cinq ans après l’exploit de Pierre Aus-chitzky (lire par ailleurs), les radioamateurs du bassin d’Arcachon continuent de perpétrer la tradition. Mais au fait… C’est quoi, exactement, un radioamateur ? « Quelqu’un qui communique avec le monde entier, grâce à un bout de fil. C’est magique ! » résume Franck Colin, le président du radioclub du bassin d’Arcachon qui a installé son matériel dans une cabane, perchée dans les arbres, au fond de son jardin, à Gujan-Mestras.

« Mes enfants n’y allaient plus », explique le quadragénaire qui, comme bon nombre de radioamateur, a commencé par la CB (1). « J’avais 12 ans. Dans les années 70, 80, on était en marge. Et puis avec l’avènement des GPS et des portables, la CB a perdu ses adeptes. »

De la CB au certificatPratiquant la CB avec son père, Franck Colin arrête toute activité à la mort de ce dernier. Travaillant dans l’électronique et la radio, il a repris une activité extraprofessionnelle il y a trois ans. Avec les radioamateurs. « Les gens qui veulent aujourd’hui devenir radioamateurs sont forcément motivés », résume Victor Cordoba, un autre membre du club.

Lui aussi est passé par la CB, lui aussi travaille dans l’électronique et la communication. « Je me suis occupé de l’installation radio du tunnel sous la manche », confesse-t-il. Il faut dire que pour pratiquer la radio en amateur, il vaut mieux avoir quelques connaissances de bases en mathématiques.

« Pour pouvoir émettre, il faut passer un certificat d’opérateur radio (2) avec des maths à l’examen technique », explique Franck Colin. Ceci dit, une fois la licence en poche, le matériel de base est des plus binaires : une batterie, un poste, un morceau de fil et une antenne.

« On s’affranchit de tout »« L’ordinateur, c’est juste un plus. On peut se voir, se localiser. » Oui, parce qu’à l’heure des mails, chats et SMS, ce qui plaît aux radioamateurs, c’est de se parler par la seule voie des ondes. « C’est ce qu’ont perdu les jeunes, ils ne mesurent plus l’exploit que représentent les communications. Elles sont si immédiates, si faciles. Nous, ce qui nous passionne, c’est qu’avec un émetteur et une puissance assez faible (3) on arrive à se parler d’un bout à l’autre de la terre. On s’affranchit de tout. »

La suite SUD OUEST

 

 

Traduction
Trouver sur le site
Calendrier URC
octobre 2020
LMMJVSD
    1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
« Sep   Nov »
Abonnements

Bulletin F8URC

WHRO News Letter

Paiement Paypal
Adhésion URC 2020
Other Amount:
Votre email:
Mémento licence HAREC

Edition 2017

Commander ICI

Archives
Categories