Pour un radioamateurisme authentique et moderne
Ils sont partis depuis

Il y a 66 jours 16 heures 17 minutes 39 secondes que Thomas Pesquet a décollé

Il y a 78 jours 35 minutes 52 secondes que le Vendée Globe est parti

1er Armel Le Cleac'h en 74J 3h35'46"

Associations

Activités des associations et des radioclubs

La CW est elle en voie de disparition ?

Plusieurs articles vus sur internet en parlent, et nous avons trouvé important de rappeler la position de l’URC et ses demandes.

Le plan de bande fait par l’IARU n’est et n’a jamais été décidé,  ni même voté par la CMR… C’est simplement une façon associative de répartir les ressources en fréquences de chacun. Effectivement l’IARU a tenté d’imposer son plan de bande à la CEPT, ce dernier a été mis en annexe comme simple recommandation suite aux interventions de l’EURAO. Le plan de bande IARU n’est pas une loi !

Par conséquent tout radioamateur a parfaitement le droit de faire ce qu’il veut où il veut, et l’exemple le plus cinglant est de faire de la phonie sur le 10 MHz. Aucune association, ni même aucun radioamateur n’a le droit d’imposer quoique ce soit dans les bandes qui nous sont effectivement allouées par l’UIT puis par nos administrations, elle a encore moins le droit de faire la police elle même. Mais c’est de la théorie, car quel bazar si on ne respectait pas un plan de bande… L’URC est en faveur d’un partage des ressources qui nous sont allouées, ceci doit être fait en harmonie avec toutes les associations de radioamateurs, en aucun cas cela doit être imposé par une association même si elle se dit être la plus importante. La dernière conférence CEPT à Bordeaux a demandé aux associations IARU et EURAO de s’entendre sur ce point et de proposer des annexes cohérentes et admises par tous…

Maintenant concernant la restriction de plage proposée par les associations, c’est le procédé qui est mal fait, il faut d’abord en discuter entre personnes concernées, les adeptes de la CW et ceux du numérique, et trouver des compromis. Le principe d’acquiescer sans informer au préalable n’est pas bon, c’est donc le fonctionnement même de ces associations qui est en cause. Selon elles, il n’y a qu’eux qui peuvent régner et imposer leurs dictats, toute autre association se voit interdire d’opinion ou d’information et être diffamée à l’occasion, car tous les moyens sont bons pour discréditer ses adversaires. On préfère éliminer ceux qui ne fonctionnent pas comme eux afin d’imposer ses idées plutôt que de discuter autour d’une table !

La position de l’URC sur la CW, qui figure dans  les différents dossiers remis à plusieurs reprises à l’administration, est la suivante :

L’URC demande le rétablissement de l’examen de CW comme option facultative. Cet examen doit se faire sous la responsabilité de l’administration, si effectivement il paraitrait que son organisation coûte trop cher (c’est un argument fallacieux employé par d’autres) il pourrait être envisagé que son organisation puisse se faire par des radioamateurs ou des radioclubs assermentés par TOUTES les associations et l’administration. Il faut que cette épreuve soit reconnue par l’administration et donne droit à un changement de classe et d’indicatif, c’est à dire que les F4 passeraient F8 et les F1 en F5…

Nous avons même été plus loin dans la réforme des examens en proposant que cette option facultative puisse être prise en compte dans le passage de la licence. Par exemple un candidat qui obtiendrait entre 8/20 et 12/20 à l’épreuve technique n’obtiendrait qu’une licence intermédiaire novice CEPT (c’est ce que nous avons proposé dans nos dossiers, elle n’existe pas encore en France), pourrait obtenir la classe supérieure s’il valide son épreuve de CW.

Nous avons même proposé une nouvelle épreuve de trafic en langue étrangère, ou même une épreuve d’histoire de la radio, ces épreuves pourraient être organisées dans les radioclubs, elles permettraient de motiver les jeunes et les moins jeunes et de parfaire la formation donnée dans les établissements scolaires et la faire reconnaitre comme qualifiante pour le bac par exemple.

Tous les dossiers sont sur le site de l’URC Il est à noter que tous les présidents d’associations de radioamateurs ont eu ces dossiers, et ont préféré les rejeter parce qu’ils ne venaient pas d’eux mêmes… Lors de la dernière réunion avec l’administration française, c’est l‘URC qui a demandé une réforme des examens, ce qui a été promis par l’administration. Les autres présidents ne sont pas intervenu, ni en bien ni en mal, certains ont demandé à faire passer les examens radioamateurs (complets) comme les examens USA, ce qui a provoqué la colère du responsable des examens à l’ANFR… Il fallu toute la diplomatie des autres parties (URC et DR@F) afin que la personne ne quitte pas la salle… Aujourd’hui cette réforme stagne parce que certaines associations refusent de parlementer avec l’URC et tant que cette division perdurera, rien n’avancera en France !

La CW est elle en voie de disparition, la réponse est clairement NON, c’est l’affaire de tous et de chacun de soutenir les actions des associations qui se bougent pour que les choses changent.

Table Ronde Radioamateur : tout le monde sauf l’URC et le DR@F…

Samedi 10 décembre, le GRAC recevait la Table Ronde des Radioamateurs. C’est le REF qui a organisé cette réunion…

  • Qui était invité ? Pas le DR@F, ni l’URC
  • Qui était présent ?
  • Quel était l’ordre du jour ?
  • Quelles sont les décisions prises ?

Lors de la conférence à l’ANFR, F4GLJ représentant le REF a rencontré F1SXC, vice président de l’URC et l’échange était cordial. A la question : pourquoi l’URC n’était pas à la TRR, la réponse : Nous n’avons pas été invité… F4GLJ propose alors d’ajouter F1SXC sur la liste TRR, il accepte en tant qu’observateur. Ce n’est pas la première fois qu’un membre de la TRR ignore que l’URC n’en fait pas parti et que l’URC est tenu à l’écart de tout…

F4GLJ demande alors au responsable du REF, pourquoi l’URC n’est pas sur la liste. La réponse est parce qu’on ne souhaitait pas… Or ceci est totalement faux. Le REF ne nous a jamais inscrit sur cette liste et il a pris cette décision unilatéralement sans demander l’avis des autres participants, tout comme il a inscrit F1SXC sur la liste sans demander l’avis des autres participants, sans même savoir si l’URC acceptait de figurer sur la liste… Pourquoi la liste des inscrits n’est elle pas publique ? Nous avons effectivement approuvé en CA la demande de F1SXC de figurer en observateur sur la liste, ce qui n’engage en rien l’URC dans les propos tenus par le REF et les autres sur cette liste. Observer sans faire de remarque, ce n’est pas approuver aveuglément…

Continuer la lecture

Nouveau service à l’URC

service-d&-39;impression-stock-ilustrations_18-3335Service Impression

L’URC s’est doté en mai d’une imprimante moderne permettant les tirages A3. Ceci nous permet d’être indépendant et de pouvoir éditer nos propres affiches et nos propres articles publicitaires. Rien que pour la préparation du stand de Friedrichshafen, l’achat a été amorti.

Par vote unanime du conseil d’administration le 1er mai 2016, nous avons décidé de faire bénéficier nos membres de ce nouveau service (limité à de petites quantités de tirages). Il suffit d’envoyer un PDF suffisamment défini et à la bonne taille et nous vous retournons l’impression.

Pour l’instant vous trouverez à notre boutique 3 articles, d’autres viendront par la suite :

  • Sticker : feuille A4 en polyester, résistante aux intempéries et au soleil, fond blanc mat. Que vous imprimiez 2 autocollants ou 20, sur une feuille A4, le prix est le même, 6 € par feuille plus les frais de port
  • Magnet : Feuille A4 aimantée, fond blanc mat, même principe que pour les stickers, 10 € la feuille plus les frais de port
  • Affiches A3 ou carte… Sur papier spécial blanc mat 120 g 10 € par affiches plus frais de port (colissimo obligatoire à cause de la taille)

En espérant que ce nouveau service vous plaise, il ne s’agit pas de concurrencer les sites d’impression via internet, mais de simplement mutualiser un achat et le mettre au service de tous dans l’intérêt général et à prix coûtant. Tous les clubs n’ont pas les moyens d’acquérir le nécessaire, tout le monde n’a pas la possibilité de faire tirer sa publicité par son employeur, mais chacun d’entre vous pourra profiter de cette opportunité. C’est bien le rôle d’une association nationale que de mutualiser ce qu’elle possède au service des autres…

CEPT : le point sur les licences novices

Carte CEPT Novice

Licence novice en Europe (MAJ 27 mai 2016)

Suite à la conférence d’Helsinki où l’EURAO, représentée par Sam EA3CIW, était présente, les dernières versions des textes sont disponibles sur le site de l’URC . Suite à la reconnaissance de l’EURAO par la CEPT, dans tous les documents CEPT, TR61-01 et TR61-02 ou REC(05)06 le mot « IARU » a été remplacé par « les organisations radioamateurs« . Comme le préconise l’IARU mondial qui nous a rendu visite à Friedrichshafen en 2015, l’EURAO n’est pas un concurrent de l’IARU mais un allié sur lequel tout à chacun peut s’appuyer au travers de l’association nationale de son choix. Nous défendons les mêmes causes, et s’allier c’est appuyer les idées et les faire aboutir alors que diviser c’est anéantir les espoirs d’avancer. L’IARU est claire dans ses décisions d’assemblée générale, il faut parler à toutes les associations et écouter ce qu’elles ont à dire et surtout porter les dossiers ENSEMBLE. Dommage que les représentants de l’IARU dans chaque pays ne comprennent pas que, dans l’intérêt de tous, il faut s’unir, que ce n’est pas une question de taille d’association ou d’argent, que chacun a le droit d’exister et de s’exprimer en toute démocratie.

L’analyse de ces documents a permis de constater qu’aujourd’hui c’est les USA et 23 pays en Europe qui reconnaissent la REC(05)06  qui est une recommandation de la CEPT pour une classe intermédiaire appelée « novice ». Il existe donc des accords et des équivalences entre ces 24 pays. Le travail de PD3RFR est remarquable. Nous avons complété sa carte des pays qui reconnaissent la licence « novice » et il faut aussi compléter le tableau qui permet de savoir ce à quoi vous avez droit comme fréquences et comme puissance lorsque vous vous déplacez en Europe avec une licence « novice » Télécharger le tableau

A remarquer que la Finlande qui ne possède pas de classe équivalente « novice » permet aux radioamateurs européens « novices » en visite chez eux de pouvoir émettre sur la base de la règlementation du pays auquel ils appartiennent, tout en ne dépassant pas les limites de fréquences et de puissance autorisées en Finlande.

Les choses évoluent doucement et dans le bon sens, le nombre de pays qui reconnaissent cette licence « novice » augmente. Chaque pays qui possède cette classe d’opérateurs a vu son nombre de radioamateurs augmenter de façon significative. Alors en France à quand une demande commune avec le REF pour l’application des textes CEPT, approuvés par l’IARU et l’EURAO ?

  • ECC089 Licence de base (octobre 2006)
  • ECC089 Version Française traduction F6GAL
  • ECC0506 Licence intermédiaire dite « novice » (27 mai 2016)
  • TR6101 Licence Harec (27 mai 2016)
  • TR6102 (5 février 2016)

 

Faites de la promotion, qu’ils disent

116819-fete-de-la-scienceCertains de nos radioclubs ont reçu un email : « Promotion du Radioamateurisme » envoyé par le secrétaire du REF… Une invitation à participer à la Fête de la Science et une liste de sites internets dédiés à cet évènement qui existe depuis 24 ans et va donc fêter sa 25ème édition en 2016…

Merci au REF pour cette information de toute fraicheur, heureusement que nous n’avons pas attendu après ce mail pour faire des actions de promotion de notre hobby ou pour participer à la fête de la science. Combien donnez vous de subvention aux radioclubs qui participeront afin de pour pouvoir  apposer le logo REF  partout et ainsi récupérer les honneurs ?

Réseaux Numériques, le REF entre en croisade

cropped-LOGO_DRAF_20151L’URC est extrêmement choquée par l’attitude belliqueuse du REF envers 2 associations en particulier, celles que le REF a unilatéralement exclu de la table ronde parce que nous voulions un fonctionnement démocratique de cette instance… L’URC se faisant traiter de « minus sans le sou » dans l’éditorial de mars du président, sous entendant que les minus n’ont pas le droit à la parole, et ce n’est pas parce qu’on s’excuse dans la phrase suivante que l’insulte n’a pas été proférée. Plus loin, nous sommes des naifs parce que l’administration est d’accord pour revoir les examens et que nous croyons les promesses de l’administration, car nous avons logo_refconfiance en la parole donnée…

Non le REF n’a pas le monopole du

radioamateurisme en France !

Le REF doit cesser IMMEDIATEMENT son attitude de va t’en guerre pour écraser les autres associations qui ne sont pas du même avis, qui ont des idées et qui se bougent alors que le REF s’encroûte depuis des décennies, empêchant toutes avancées surtout quand ces dernières ne sont pas de leur fait. Nous attendons des excuses publiques !

Nous sommes tout à fait solidaire du DR@F en toute indépendance, face au totalitarisme du REF et nous publions leur droit de réponse.

  • Réponse du DR@F à lire ici
  • Communiqué du REF à lire ici
  • Mise à jour : Après le refus du REF de publier le droit de réponse du Dr@F, lire l’épilogue sur le site du DR@F

Si le REF avait écouté la proposition pour le nouveau décret le 17 décembre dernier, proposition tout à fait conforme à la règlementation internationale, qui dit simplement qu’un radioamateur ne peut entrer en contact qu’avec un autre radioamateur et qu’il est tenu de vérifier que son interlocuteur est bien radioamateur. La proposition d’ajout pour le numérique étend simplement les sanctions prévues par la règlementation pour les contacts individuels, aux réseaux numériques, à savoir, que les radioamateurs qui utilisent ces réseaux numériques doivent faire en sorte de vérifier, avant de permettre leur utilisation, que ce sont bien des radioamateurs à qui on donne les ID-CCS7 Et qu’en cas d’infraction constatée c’est le responsable du réseau qui sera sanctionné…

Le DR@F est affilié à plusieurs réseaux et vérifie conformément aux règles imposées par la CNIL,  que les ID en questions sont bien délivrés à un radioamateur et cela gratuitement. Deux solutions s’offrent alors aux radioamateurs :

  • Soit les OM souhaitent participer aux réseaux internationaux auxquels le DR@F participe, et alors ils se plient aux demandes de ces réseaux.
  • Soit les OM ne veulent pas jouer le jeu et ils n’ont qu’à faire leurs propres réseaux, de la façon qu’il souhaitent.

Mais en aucun cas, ils ne doivent détruire ce qui existe, chacun est libre de faire ce qu’il veut mais cette liberté s’arrête lorsqu’elle entrave celle des autres !

Et le REF ne fait qu’entraver la liberté individuelle

au non d’une souveraineté qu’il n’a pas !

Le BE de l’URC

L’avenir du radioamateurisme est entre vos mains.

logoURC100pxVoici la conclusion d’un mail de l’URC envoyé à l’ensemble des responsables associatifs français :

Nous avons le devoir de nous entendre, au delà de nos divergences !

La réponse du REF a été immédiate, c’est un refus catégorique de participer à une liste de discussion dont le REF n’est pas maitre des destinataires, dont le REF n’est pas maitre de la modération, dont le REF n’est pas maitre tout simplement. Et dans sa réponse le REF demande à être le représentant de toutes les associations qui font partie de la TRR.

L’arrêté du 21 septembre 2000 (la règlementation radioamateur) va être modifié. Quelle qu’en soit la raison ou la motivation de l’administration, si on n’obtient pas le 17 décembre prochain une promesse de révision des examens alors toute réforme deviendra caduque pendant au moins les 10 prochaines années, voir plus…

L’URC pose donc publiquement au REF la question :

le REF est-il prêt à appuyer une réforme des examens pour instaurer 3 niveaux de licence conformément aux recommandations CEPT ?

Le REF a les dossiers réalisés par l’URC et transmis à l’administration. Cette question fondamentale aurait du être débattue le 17 octobre à Hamexpo, mais il ne restait que 10 minutes et ce point a été mis à l’ordre du jour d’une prochaine réunion de la TRR, oui mais l’URC et le DR@F ne font plus partie de la TRR, et d’autres associations comme l’IDRE, UTF et le RCNEG n’en font pas partie… Le REF propose au DR@F et à l’URC de réintégrer la TRR mais il nous faut pour ça renoncer à nos exigences : le respect de l’association et des individus, des règles démocratiques de fonctionnement et peut être aussi laisser le REF aller discuter seul à l’administration…

Voici la conclusion de notre réponse négative :

Nous ne cherchons absolument pas ni la polémique, ni la concurrence, mais simplement l’égalité de toutes les associations, quelles que soient leur chiffre d’affaire ou leur reconnaissance d’utilité publique. Chacun a sa place dans ce monde, qu’il soit bleu, blanc ou rouge, nous sommes tous des radioamateurs ! Nous sommes tous libres de nous exprimer, et nous sommes tous libres de penser différemment !

Nous attendons la réponse du REF, mais aussi la réponse de toutes les associations et de tous les radioamateurs sur la question des licences, exceptionnellement cet article est ouvert aux commentaires, qui doivent rester corrects et non anonymes.

Soyez attentif à la position que prendra le REF, car sa position sera déterminante dans la discussion. En excluant l’URC et le DR@F de la TRR, en ne voulant pas participer à des discussions si elles proviennent d’un autre que le REF, en refusant systématiquement toute ouverture, en ne respectant pas les autres, le REF fera échouer toute réforme et rien ne pourra avancer en France.

TRR : Communiqué officiel de l’URC

Table-ronde-arthurL’URC a accepté de répondre favorablement à l’invitation du REF, sans a priori. Nous n’avons eu cesse de demander deux préalables à cette table ronde :

  • Un engagement écrit de chaque association à respecter l’autre

  • De se doter de règles démocratiques de fonctionnement

Ce dimanche 17 octobre, rien de tout ça n’a eu lieu.

Continuer la lecture

Table ronde du 17 octobre

 

Un compte rendu commun paraitra dans les prochains jours

iid8qva4

Qui sera là et de quoi va t-on parler ?

Dès que nous avons reçu l’invitation à cette réunion, l’URC a répondu qu’il participerait. Pourquoi nous avons répondu, parce que cette réunion, que nous demandons depuis 2013, suite à la réunion avec les services de l’administration le 3 juillet 2013, va dans le sens de la Charte signée lors de l’AG de Maurepas dont voici les articles :

Nous, associations nationales des services d’amateur et d’amateur par satellites, nous nous engageons :

Article 1 :

         à nous concerter régulièrement en toute indépendance, dans le respect du pluralisme des idées et avec intégrité, pour défendre l’intérêt général des services.

Article 2 :

        à élaborer des projets communs  que nous présenterons aux administrations de tutelle.

Article 3 :

       à promouvoir toutes les actions visant à défendre l’accès des services d’amateurs aux générations futures.

A l’époque le REF a boudé cette charte, refusant de répondre à nos sollicitations, aujourd’hui ils organisent la réunion, nous ne pouvons que les féliciter, peu importe qui fait quoi, pourvu que les choses avancent.

Dans notre courrier réponse, nous avons posé un certain nombre de questions à l’organisateur :

Continuer la lecture

Colloque international de l’AMSAT-UK

Comme chaque année, le colloque international de l’AMSAT-UK a lieu à Guildford fin juillet. Cet année, c’est du 24 juillet 2015 au 26 juillet 2015.

Le programme des présentation est disponible via le lien : Download the schedule for the AMSAT-UK Space Colloquium 2015

Cette année le programme contient des présentations notamment sur :

  • AMSAT-DL
  • AMSAT-NA / FOX 1
  • FUNCUBE
  • UKKUBE
  • ESEO
  • ARISS …

Le détail de l’organisation du colloque est disponible sur le site : http://amsat-uk.org/colloquium/

Ces présentations sont retransmises en direct sur le site de streaming : BATC
Nota : pour changer votre indicatif dans la fenêtre de messagerie instantanée : tapez la commande /nik votre_indicatif

Merci à l’AMSAT-Francophone pour l’information

Services de l’URC

Bannière URCService QSL

Tous les colis à destination des départements français ont été mis à la poste le 13 juillet. Les colis vers l’étranger, non distribués à Friedrichshafen, ont été envoyés dans les pays « classiques ». Les pays rares dont les enveloppes ne contenaient qu’une seule QSL sont en attente d’autres QSL pour optimiser les coûts postaux. Voir la base de données des QSL

Adhésions

Toutes les adhésions au 12 juillet ont été traitées, il est toujours temps d’adhérer, voir notre site

SWL

Toutes les demandes seront traitées la semaine prochaine

Mémento et kit

En vente à notre boutique

 

Friedrichshafen 2015, un bon cru

DSCN0322

Nous partagions notre stand avec l’EURAO qui fêtait ses dix ans , les autres membres de l’EURAO étaient autour, dégustation de parmesan, jambon et Asti Spumante, un flot incessant d’OM, des questions, un intérêt grandissant pour l’EURAO et ses membres.

Côté URC cette rencontre internationale a permis de saluer particulièrement nos amis Israéliens avec qui nous avons échangé les QSL, plus des 3/4 des QSL vers l’étranger ont été distribuées. C’est en discutant avec toutes les associations que l’on se rend compte que la suprématie de certaines associations nationales se fait au détriment des autres associations et que le cas n’est malheureusement pas franco-français mais bien international… Nous avons pu lors de toutes ces discussions soit au stand URC, soit lors de nos visites aux stands de nos homologues, mettre en place ce que nous avions décidé de faire.

  • Création du CIARB « Comité Inter Associatif des Relais et Balises » : une seule adresse mail qui est une liste. Chaque membre recevra les informations concernant les relais et balises, tout le monde peut écrire, et chaque membre peut répondre directement, le reste des membres de la liste étant en copie. Bientôt un site dédié aux relais et balises.
  • Lors de la conférence sur les activités minières à laquelle une vingtaine de personnes ont assisté, nous avons lancé avec Jens DM2KJ la journée internationale des activités minières MAOTA pour  » Mining Activity On the Air ». Le diplôme des activités minières en Allemagne existe depuis 10 ans il est géré par Jens DM2KJ et ses amis. Le diplôme des Bassins Miniers existe depuis le 1er janvier 2015 en France, le radioclub ON3NMR et l’UFRC ont accepté d’être manager pour la Belgique du DBM. Nous avons des contacts avec l’Angleterre, la Pologne et d’autres pays pour trouver des managers dans chaque pays avec des mines de charbons. Jens a des contacts aux USA, ils n’ont pas de charbon mais des puits de pétrole. En Croatie, ils ont des grottes, en Tchécoslovaquie du gaz… Tous les pays sont intéressés par cette nouvelle activité qui aura lieu les 12 et 13 septembre 2015 pour la première année. Puis chaque année le 2ème WE de septembre.
  • Assemblée générale de l’EURAO, de nouveaux membres ont rejoint l’association, un nouveau bureau a été élu, des projets pour 2016 comme le développement du système Italien des interconnexions de relais, la création d’une équipe technique pour le développement de kits pour les jeunes, et la reconduction du projet YEM « Young European Meeting ».

Rendez vous est pris pour 2016, avec un grand stand EURAO et de nombreux amis. Merci à tous ceux qui sont venus nous rendre visite, et dommage pour ceux qui ne sont pas venus…

New look pour les sites URC

PortailURCV3

Le portail de l’URC évolue, un nouveau look, plus dynamique, totalement adapté à la nouvelle technologie, accessible sur les tablettes et les téléphones portables. Bientôt les autres sites changeront aussi. L’offre de l’URC s’étoffe et c’est ainsi que vous avez dores et déjà accès aux :

Histoire entre 2009 et 2012

logoURC100pxL’histoire de l’URC se trouve principalement dans les éditoriaux et les articles d’OCI. La parution d’OCI s’est arrêtée en 2009. Le site de l’URC a été totalement refait en 2012. Voici donc l’histoire entre 2009 et 2012.

A lire sur le site de l’URC

L’équipe de l’URC issue de l’AG 2014

Toute l'équipe de l'URC et de F5KDR

Toute l’équipe de l’URC et de F5KDR

Suite à l’assemblée générale du 15 novembre 2014 à Fontenay le Comte, après approbation du conseil d’administration du 17 décembre 2014, l’équipe dirigeante de l’URC se compose :

  • Chef de projet, responsable du pilotage et chargée des relations avec l’administration : F1PSH
  • Chargé des relations publiques, du secrétariat et des relais et balises : F1SXC
  • Chargé des finances, des dotations et des fournitures : F5IDC
  • Chargé des relations avec les associations partenaires : F5OGG
  • Chargé de la technologie et des montages : F6BCU
  • Chargé du bureau national et du service QSL : F8DFO
  • Chargé des relations avec les novices : F0GFI
  • Chargés des relations avec les SWL : F-13740 et F-20739
  • Chargé de la rédaction des articles sur les sites et du bulletin F8URC : l’ensemble de l’équipe
  • Chargés de la maintenance informatique, des sites et du serveur : F5IDC, F1SXC, F1PSH

Voir le site de l’association

L’UNARAF

LouisBraille

 

La France respecte t-elle les recommandations de la CEPT, nous avons posé la question à Hugues F4FXO (FE2211), voici sa réponse

.

 

Le monde des déficients visuels est bien représenté, et s’est bien investi, dans celui des radioamateurs, une association représente cette communauté, l’UNARAF, Union Nationale des Aveugles Radioamateurs de France, aller visiter le site.

On trouve sur la page d’accueil toutes les informations concernant les activités des radioamateurs aveugles et malvoyants, le trafic, le matériel adapté, la préparation au certificat d’opérateur radiotéléphoniste… N’hésitez pas à contacter les représentants de l’UNARAF pour tout complément d’information concernant les aveugles et le radioamateurisme.

Notre administration a mis en œuvre des moyens permettant l’accès des handicapés visuels aux épreuves du certificat d’opérateur : un candidat aveugle peut disposer de trois fois le temps imparti aux candidats valides, l’examinateur peut se déplacer à son domicile, peut l’aider à lire les schémas, à se servir de sa calculatrice, à entrer les réponses sur l’ordinateur…

L’UNARAF, les radio-clubs et les OM et YL apportent leur aide dans la préparation de l’examen en mettant à disposition des candidats des documents adaptés (textes en braille ou enregistrements sonores, schémas en relief, matériel adapté …), mais il est certain qu’un candidat motivé doit aussi se donner les moyens de la réussite en maîtrisant les outils adaptés et en sollicitant les OM de son entourage, à travers les radio-clubs, pour l’aider à accéder aux logiciels de formation et aux documents pédagogiques et administratifs dont il a besoin pour sa formation.

La grande majorité des aveugles et des malvoyants qui ont passé le certificat d’opérateur ont été bien entouré lors de leur formation, et ont eu leur certificat dès la première session où ils se sont présentés.

En conclusion, l’administration et les associations ont mis en place des stratégies permettant aux déficients visuels de passer le certificat d’opérateur dans les conditions favorisant leur réussite.

.

Assemblée Générale URC

.

Pour cause d’assemblée générale, il n’y aura pas de mise à jour du site jusqu’au 17 novembre.

.

Mire AG2014

Vous pourrez suivre les débats Samedi 15 novembre à partir de 10h00 et jusque 12h30, vous pourrez intervenir via les réseaux sociaux pour poser vos questions. N’hésitez pas à vous abonner, vous serez averti dès la prise d’antenne.

Voir l’AG

Tous les votes se font via internet, il faut être connecté pour voter. Un ordinateur sera disponible dans la salle pour les opérations de vote.

Voter

.

Toutes les informations sont sur le site de l’URC : Informations AG 2014

.

Présidents dictateurs

Carvin 7-9-14

Paru dans la Voix du Nord cet article nous a semblé intéressant à publier. Le fonctionnement de certaines associations radioamateurs étant très semblable au fonctionnement de ce club de Carvin. Combien d’association ne déclarent pas leur bureau à la préfecture, ne font pas d’assemblée générale annuelle… Deux solutions sont possibles :

  • soit aller au tribunal de grande instance et entamer une procédure longue et couteuse, mais encore faut il que l’association soit déclarée, c’est à dire qu’elle soit une personne morale, une association de fait n’est pas une personne morale, elle n’a donc pas le droit d’avoir un compte en banque et ne peut attaquer ou être attaquée en justice…
  • soit faire une assemblée générale comme le prévoit les statuts et remettre les choses en légalité, sauf qu’une association de fait n’étant pas déclarée, n’a pas de statuts ni d’existence légale…

La loi de 1901 est très claire, et ne pas la respecter c’est un délit punissable d’amende et même de prison, combien d’association qui se disent nationale ne la respectent pas ?  Pour toutes les associations déclarées, la loi de 1901 exige une assemblée générale annuelle et la déclaration des personnes chargées de la diriger à la préfecture dans les 3 mois. Pour les associations non déclarées, alors là on n’y peut rien, mais c’est à chacun de vérifier avant de donner de l’argent ou de payer un service, que cette association existe bien légalement. La moindre des choses lorsqu’on adhère à une association c’est de demander les statuts et la composition de l’organe dirigeant et le dernier récépissé de déclaration. Toute ressemblance avec des associations de radioamateurs récentes est purement fortuite…

Lire l’article : vdn_18_henin_07_09_14_21

50 ans de la FIRAC

DB50FIRAC

Communiqué du GRAC (Groupe RadioAmateur Cheminots)

Du 4 au 8 septembre 2014, se tiendra à HAMBOURG le Congrès de la FIRAC (Fédération Internationale des RadioAmateurs Cheminots). Ce congrès international organisé par EFAEisenbahn Funkamateure, sera l’occasion de commémorer les 50 ans de la fondation de la FIRAC. La FIRAC a été crée à l’initiative, notamment du GRAC et de F9ZX associé aux amis Suisses. Plusieurs radioamateurs cheminots français y représenteront la France.

L’administration allemande à autorisé l’utilisation de l’indicatif spécial DB50FIRAC depuis le début de l’année et pour un an. Voir le cluster pour l’activité de DB50FIRAC. D’autres administrations européennes ont fait de même.

Vous pourrez aussi contacter par exemple LX50FIRAC, HG50FIRAC……..

L’administration française n’a pas cru bon de s’harmoniser avec les autres administrations européennes gérant les services d’amateur, et a refusé la demande dérogatoire de TM50FIRAC.

Pour d’autres infos sur le GRAC et la FIRAC :

http://le.grac.free.fr/qui.html

http://www.firac.de/

http://www.firac.de/html/qui_sommes-nous.html

http://www.efa-dl.de/html/2014_50_jahre_firac.html

http://www.dxwatch.com/dxsd1/dxsd1.php?f=0&t=dx&c=DB50FIRAC

http://www.dxwatch.com/qrz/DB50FIRAC

QSLFIRAC

GRAC, 9 rue du Château-Landon, 75010 PARIS

Radioamateurs_TV

WebteleURC

La webtélé des radioamateurs, radioclubs et SWL, vos émissions en différé. Reportages des radioclubs ou de nos partenaires à visionner quand bon vous semble.

 ICI

Questions au REF MAJ-2

logoURC100pxAux membres du conseil d’administration du REF,

.

Le conseil d’administration de l’URC, consulté ce jour souhaite que le conseil d’administration du REF se positionne clairement lors de sa prochaine réunion du 15 mars :

.

 1) Sur le sujet des QSL

Le service national QSL de l’URC souhaite trouver un accord avec le service QSL du représentant de l’IARU pour la France, le REF, à propos des QSL des non membres du REF, mais membres de l’URC. Nous pouvons envisager une participation aux frais de tri pour nos membres, par exemple sur la base d’un forfait de 65€ annuel (équivalent à une cotisation au REF) pour 5000 QSL triées et 0,05€ par QSL supplémentaires. L’URC prendra en charge les frais d’acheminement des QSL entre le REF et l’URC, à raison de 2 envois par an. Nous souhaitons engager des négociations afin de trouver un protocole d’accord et pouvoir le mettre en place très rapidement.

.

 2) Sur le sujet de la réforme des examens en France

Le REF représentant de la France à l’IARU serait il prêt à soutenir ces propositions auprès de l’administration française soit :

– La mise en place de 3 niveaux de licence conformément aux recommandations de l’IARU et aux textes CEPT:

– Un examen unique qui délivrerait un certificat d’opérateur donnant accès à une des 3 licences selon les résultats obtenus à l’examen.

– A l’affectation de bandes plus élargies selon les différentes classes d’opérateurs à la façon de ce qui se fait en Europe, notamment l’accès au décamétrique pour toutes les classes.

.

Nous demandons au REF de faire connaitre publiquement sa position et d’informer l’administration avec l’ensemble des associations représentatives (courrier commun) que nous souhaitons les rencontrer afin de discuter de la mise en place de cette réforme.

.

Pour le conseil d’administration de l’URC

73 de Sylvie F1PSH

Présidente de l’URC

MAJ-1

La réponse du REF :

Le REF détermine sa politique comme il l’entend et en rendra compte à ses membres.
Pour ce qui concerne les relations avec les administrations, nos contacts sont pris et les rendez-vous fixés.
Nos membres seront tenus informés des avancées.

En fonction des résultats des propositions formulées à nos administrations, le REF prendra des initiatives et les proposera aux acteurs de notre activité radioamateur.

L’URC laisse au REF le soin de déterminer sa politique, il demande simplement au REF de prendre position sur une proposition de réforme soutenue par l’ensemble des associations nationales. Par cette réponse nous concluons que le REF ne soutient pas cette réforme…

En adhérant à l’IARU, le REF s’engage à défendre tous les radioamateurs du pays qu’il représente et non pas seulement ses membres, et il doit rendre compte de ses décisions et de sa politique à tous les radioamateurs surtout quand cette politique concerne tous les radioamateurs qui ne sont pas forcément adhérents du REF. Nous prenons bonne note que le REF souhaite se rendre seul à l’administration pour défendre sa position et ignore ainsi l’ensemble des radioamateurs

MAJ-2

Le REF s’est bien rendu seul à l’administration ce vendredi 7 mars. Source ARCEP

Thomas Pesquet
Mémento licence HAREC
Disponible bientôt la version 2

Commander ICI

Radio Handbook 2017

Vous pouvez télécharger gratuitement le Radio HANDBOOK de la Ligne bleue édition 2017. Plus de 3000 pages au format 21 x 29, et environ 285 articles techniques.

Que de la technologie radioamateur, construction OM sur 50 ans d’activité radio et radioamateur de F6BCU, en partenariat avec l’UNION DES RADIO-CLUBS.
La nouvelle édition 2017 est disponible avec les nouveaux transceivers SDR, schémas, photos en couleurs, implantation des composants, PCB cuivre, explications et réglages.

Le Radio HANDBOOK de la Ligne bleue est le complément indispensable pour les débutants, SWL et tous ceux qui préparent la licence radioamateur, avec la description de stations OM.

Télécharger l'édition 2017

S’abonner à F8URC

Notre adresse

Union des Radios Clubs

3 rue Saint Lugle
62190 Lillers
France
Archives
Catégories