Pour un radioamateurisme authentique et moderne

2018 l’URC fête ses 50 ans (5)

L’année 1972 continue de voir la montée en puissance de l’URC et de sa revue OCI qui prend les couleurs de l’arc en ciel. Des célébrités rejoignent l’URC comme F1BWO meneur de jeu sur RTL. Les relations avec les radioamateurs cheminots et les radioamateurs des PTT sont étroites, les colonnes de OCI leur sont ouvertes

Le mouvement lancé par l’URC fait des émules dans les pays voisins et de nombreuses fédérations de radioclubs se créent. Les mêmes maux ont les mêmes effets et les réactions envers les méthodes autoritaires voir dictatoriales dans les associations IARU favorisent la création d’autres associations qui ont une identité de vue et d’action. Ces nouveaux groupes ne sont pas dirigés contre ce qui existe mais veulent être complémentaires et donner une information objective. En matière d’associations, comme d’individus, l’efficacité est fonction de l’union.

Il est navrant de constater que les associations ancestrales ne font que critiquer les nouvelles, au lieu de faire la promotion de l’électronique et l’émission d’amateur. Au niveau international, c’est le début de la réciprocité des licences. L’URC milite pour une harmonisation des règlements européens afin de faciliter cette réciprocité, alors que le REF annonce avoir accepté en 1962 la limitation des puissances à 100 watts, ce qui est un recul manifeste des droits des radioamateurs.

Création de l’Union Européenne des Radioclubs lors d’une réunion à Tournai avec la Belgique et l’Allemagne. Réaction du REF : l’esprit OM est réservé à ses membres, affirmation étonnante de la part d’une association coupable d’exclusion sans motif et qui pratique le mensonge permanent, la falsification de documents, qui approuve les mesures officielles contraires aux intérêts des radioamateurs. N’en déplaise à tous ces détracteurs l’URC continuera de pratiquer l’esprit OM dans la nouvelle union européenne.

Année 1972 (OCI 24 à 29) à télécharger ICI

Dans la revue OCI, l’URC propose des fournitures : Reliures OCI, répertoire OM (copié par le REF avec sa nomenclature), des QSL, des diplômes… L’URC est présent dans les salons. En plus des rubriques habituelles, l’année 1972 voit la création du courrier des lecteurs et d’une rubrique historique : « Il y a 50 ans ».

A lire les éditoriaux de F9AA, il est hallucinant de voir comment l’histoire se répète. Depuis 2012 que nous avons relancé l’URC, c’est exactement les mêmes problèmes que nous rencontrons. L’association historique n’évolue pas et utilise les mêmes méthodes bien rodées. C’est comme ça que la France a perdu la licence novice, c’est comme ça que l’on  vous raconte n’importe quoi sur n’importe quel sujet et si nous rétablissons la vérité, nous sommes traités de fous, et même de « cons » qui veulent la mort du REF… Mais après 50 ans l’URC est toujours là, dans le même état d’esprit qu’à sa création, les choses ont d’ailleurs évolué car il y a eu la création de l’EURAO pour faire suite à l’Union Européenne des Radioclubs, de nombreux pays ont rejoint l’EURAO, l’EURAO siège à la CEPT et sera présente à la conférence de l’UIT.  Aujourd’hui comme hier nous refusons la suprématie d’une association sur les autres, nous refusons la dictature, nous sommes pour la liberté de penser et d’agir et aujourd’hui comme hier nous ne demandons qu’à travailler tous ensemble dans un esprit purement radioamateur.

Nous remercions chaleureusement les OM qui mettent à disposition les numéros manquants d’OCI.

Lu dans le n°29, l’URC reçoit des dons d’appareils qui sont mis au musée de l’URC, nous faisons appel à la mémoire collective pour nous raconter où est ce matériel et ce musée aujourd’hui.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2017 URC Union des radioclubs
Partenariat

Nous recommandons ces sociétés, le meilleur accueil vous sera réservé et réduction pour les membres de l’URC

Mémento licence HAREC

Edition 2017

Commander ICI

S’abonner à F8URC

Notre adresse

Union des Radios Clubs

3 rue Saint Lugle
62190 Lillers
France
Archives
Catégories