Pour un radioamateurisme authentique et moderne

Les nouvelles bandes…

Image associée

Extrait du compte rendu de l’administration le 15 décembre 2015, à noter qu’aucune réunion officielle depuis cette date n’a eu lieu. S’il existe des réunions unilatérales, ces dernières n’ont aucune valeur tant que TOUTES les associations ne siègent pas ensembles.

En réponse au point 1.4 de l’agenda de la CMR-15, une nouvelle attribution mondiale de 15 kHz au service amateur a été actée dans la bande 5 MHz (5 351,5-5 366,5) à titre secondaire limitée par une PIRE inferieure à 15W notamment sur le territoire français.

Le 5 MHz est acquis et sera dans le prochain arrêté français… La seule question est de savoir quand. Cela fait plus de 5 ans que l’URC réclame un nouvel arrêté, tous les dossiers ont été envoyés, mais… pas de réunion où toutes les associations sont représentées, donc rien n’avance… Tant que le REF ignorera qu’il existe en France d’autres associations que lui-même alors nous n’avons aucune chance que les choses avancent. Tant que le REF refusera de s’asseoir autour d’une table et de porter en commun les dossiers, l’administration fera la sourde oreille…

Le 70 MHz a été retiré aux radioamateurs au profit du 50 MHz. Certains pays ont laissé le 70 MHz aux radioamateurs, sans doute cette plage de fréquence ne leur était pas utile et chaque pays est souverain, l’UIT ne fait que des recommandations. En France, l’armée, le CSA et d’autres ont libéré le 50 MHz et se sont déplacés maintenant sur d’autres fréquences dont le 70 MHz. Il est évident qu’il est inutile de réclamer cette bande, les affectataires qui ont déménagé ne déménagerons pas une 2ème fois. La CMR15 a mis à l’agenda de la CMR19 l’extension de la bande 50 MHz afin d’harmoniser les 3 régions, il y a pas mal de réticences en région 1, il vaut mieux se concentrer sur cette nouvelle possibilité que de réclamer des choses qui ne pourront pas être accordées. Là encore une concertation inter associations serait une bonne chose, au lieu de harceler l’administration avec des pétitions ou des dossiers qui n’ont pas l’accord de l’ensemble des acteurs…

Aujourd’hui bon nombre de radioamateurs sont équipés en 50 MHz, alors se pose la question que feront-ils si le 70 MHz est accordé et si le 50 MHz est retiré, vont-ils tous changer leur station ? Il est certain que si cette direction est prise, cela fera les affaires des constructeurs commerciaux de postes radioamateurs car même si le radioamateur est un constructeur, la majorité des opérateurs sont des consommateurs… Ne pas oublier les lobbies de la téléphonie mobile ou de l’armée sont puissants, et que si on réclame des choses insensées, le problème sera vite réglé par la suppression pure et simple de certaines bandes…

Quelques points d’histoire

  • En 1949 on pouvait utiliser en France de 72 à 72.800 MHz
  • L’arrêté du 13 mars 1998 alloue la bande de 50.2 à 51.2 MHz aux radioamateurs français avec une puissance de 5 watts et avec des interdictions dans certains départements.
  • Question écrite au sénat en 2011 sur l’évolution des droits en France, plus de 30 questions ont été posées au sénat avec toujours la même réponse, l’administration n’a absolument pas apprécié ces questions récurrentes, ce qui a abouti à la suppression des opérateurs de classe 3 et de classe 1 en France dans l’arrêté de 2012.
  • En 2012 l’ARCEP a fait une enquête publique sur ces fréquences, aucune association n’y a participé (je n’étais pas à l’URC à cette époque)
  • En 2012 le nouvel arrêté alloue définitivement de 50 à 52 MHz avec 100 watts à tous les radioamateurs français
  • L’UIT lors de la CMR15 décide d’uniformiser la bande des 50-54 MHz dans les 3 régions et propose l’extension de 52 à 54 MHz en région 1    COM6-6 CMR15 50-54 MHz
  • La CMR19 doit statuer sur l’extension du 50 MHz, ces questions sont débattues lors des conférences CEPT préparatoires avec la participation de l’URC et de l’EURAO.         ODJ CMR19       Annexe ODJ CMR19
  • Extrait du Règlement des Radio-télécommunications publié par l’UIT   RR 50 et 70 MHz    (On peut remarquer que le 70 MHz n’est pas alloué aux radioamateurs)

Radioamateurs sachez voir qui et comment on défend vos intérêts dans les instances nationales et internationales. Qui empêche le monde radioamateur d’évoluer ? Ce n’est certainement pas en ignorant l’URC ou en dénigrant l’URC que les choses avanceront, ni en essayant de changer de l’intérieur des associations nouvelles ou anciennes… Il faut aller au delà des intérêts personnels et avancer pour l’intérêt de la communauté…

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2017 URC Union des radioclubs
Partenariat

Nous recommandons ces sociétés, le meilleur accueil vous sera réservé et réduction pour les membres de l’URC

Mémento licence HAREC

Edition 2017

Commander ICI

S’abonner à F8URC

Notre adresse

Union des Radios Clubs

3 rue Saint Lugle
62190 Lillers
France
Archives
Catégories